Mondial 2014
 17.07.2018, 00:01

A quatre ans du Mondial, le Qatar est en avance

Premium
chargement
Passage de témoin entre le président russe Vladimir Poutine (à droite) et l’émir du Qatar, le Sheikh Tamim bin Hamad Al Thani (à gauche) sous le regard du président de la Fifa Gianni Infantino.
Par ats

FOOTBALL Le pays du Golfe dépense quelque 500 millions de dollars par semaine (!) sur les infrastructures de la Coupe du monde.

Stades, infrastructures... Avant chaque Mondial, le pays hôte se lance dans une course contre la montre pour que tout soit prêt à temps. Mais pas le Qatar. Pour 2022, le petit émirat est même en avance, et ce en dépit de son isolement diplomatique.

«On ne veut pas être en train de terminer la peinture quand les supporters arriveront dans...

À lire aussi...

FOOTBALLUne deuxième étoile pour une France solide et efficaceUne deuxième étoile pour une France solide et efficace


FOOTBALLUn champion, vraiment?Un champion, vraiment?

FOOTBALLPetite finale au parfum de revanchePetite finale au parfum de revanche

FOOTBALLLes excuses de Gilliéron viennent du cœurLes excuses de Gilliéron viennent du cœur

Top