Ma vie de Xamaxien
 04.04.2018, 16:08

La "superstitude" des jours de match

Premium
chargement
Même à l’échauffement, Geoffrey Tréand suit une routine. Comme la plupart des Xamaxiens.

Chronique Xamaxien entre 2010 et 2012, Geoffrey Tréand (32 ans) est revenu à la Maladière l’été dernier pour un deuxième épisode en «rouge et noir». Retrouvez chaque semaine ses confidences.

«Les jours de match, règne au sein de l’équipe une routine bien installée. Une répétition qui relève de l’habitude chez la plupart mais aussi d’une forme de superstition pour d’autres. Donc de la ‘superstitude’.

Mais allons dans le détail. Lors des matches à domicile, nous avons rendez-vous toujours 3h45 avant le coup d’envoi. Nous arrivons en survêtement et...

À lire aussi...

CHRONIQUEPietro di Nardo: recharger les batteries, comme tout le mondePietro di Nardo: recharger les batteries, comme tout le monde

CHRONIQUEFamille et restauration, difficile équationFamille et restauration, difficile équation

CHRONIQUE"La VAR déplace les polémiques""La VAR déplace les polémiques"

ChroniquePietro Di Nardo: «Mes tatouages racontent ma vie»Pietro Di Nardo: «Mes tatouages racontent ma vie»

CHRONIQUEPietro Di Nardo: «J’aime le hockey et son ambiance»Pietro Di Nardo: «J’aime le hockey et son ambiance»

Top