29.05.2020, 15:00

Neuchâtel, une ville dont «il faut être fier»

Premium
chargement
L’artificier Nicolas Guinand aime le lac de Neuchâtel, qui est aussi son terrain de jeu.

Entretien L'artificier Nicolas Guinand raconte l'âme de la ville de Neuchâtel, qu'il n’a jamais quittée. Il aime l’esprit de quartier de la capitale cantonale, mais aussi la pierre d’Hauterive, le lac et le son de la ville.

«Je suis privilégié d’être né dans un si bel endroit!» Nicolas Guinand aime sa ville. A 46 ans, l’artificier, patron de l’entreprise Sugyp avec son frangin Jean-Pascal, y habite toujours.

A lire aussi : Neuchâtel comme vous ne l’avez jamais vue

«J’ai grandi dans le quartier du Chanet, au chemin du Soleil. C’est également là que mon père a vu le jour, puisque mes grands-parents y tenaient un pensionnat pour jeunes filles. J’aimais jouer au...

À lire aussi...

CommunesNeuchâtel comme vous ne l’avez jamais vueNeuchâtel comme vous ne l’avez jamais vue

Top