30.05.2020, 05:30

L’Entre-deux-Lacs, un territoire en mal d’identité?

Premium
chargement
Sandrine Girardier pose devant l'église catholique du Landeron. La commune est, avec Cressier et Le Cerneux-Péquignot, de confession catholique.

Communes Qu’y a-t-il de commun entre Saint-Blaise et Le Landeron? Lignières et La Tène? A vrai dire, les huit communes qui constituent la région de l’Entre-deux-Lacs cohabitent, mais «le sentiment local d’appartenance semble primer». Interview.

La région de L’Entre-deux-Lacs peine à renvoyer une identité bien définie. Les huit Communes que sont Hauterive, Saint-Blaise, La Tène, Enges, Lignières, Cornaux, Cressier et Le Landeron sont rarement perçues comme formant une entité. Pour l’historienne et présidente de la Fondation de l’Hôtel de Ville du Landeron, Sandrine Girardier, les explications sont nombreuses.

La région de l’Entre-deux-Lacs a-t-elle...

À lire aussi...

CommunesLa Tène comme vous ne l’avez jamais vueLa Tène comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesHauterive comme vous ne l’avez jamais vueHauterive comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesSaint-Blaise comme vous ne l’avez jamais vueSaint-Blaise comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesLe Landeron comme vous ne l’avez jamais vueLe Landeron comme vous ne l’avez jamais vue

CommunesCornaux comme vous ne l’avez jamais vueCornaux comme vous ne l’avez jamais vue

Top