Les Médias
 10.10.2019, 05:31

5 chiffres pour raconter «ArcInfo»

chargement
5 chiffres pour raconter «ArcInfo»

Médias Avec les outils numériques, les journalistes de notre rédaction perpétuent une longue tradition d’information locale. Voici un rapide portrait d’«ArcInfo» en cinq chiffres-clés.

1738

«ArcInfo» est le plus ancien quotidien en langue française au monde qui paraît encore aujourd’hui, puisqu’il est le descendant de la «Feuille d’avis de Neuchâtel», née en 1738. En 1969, le journal n’affiche plus que ses initiales en Une et devient la «FAN». Puis «FAN-L’Express» deux ans plus tard, et «L’Express» tout court dès 1988.

Du côté des Montagnes, ainsi nommé pour montrer qu’il n’est d’aucun parti, «L’Impartial» naît en 1881. Après un rapprochement des rédactions dès 1996, les deux titres finissent par n’en plus faire qu’un seul, «ArcInfo», le 23 janvier 2018. Le titre fait partie du groupe de presse romand ESH Médias qui dispose de son propre centre d’impression, à Monthey.

35 journalistes

Installé en ville de Neuchâtel et disposant d’un bureau à La Chaux-de-Fonds, «ArcInfo» emploie 35 journalistes permanents (actualité régionale, culture et sorties, sports, mais aussi équipe Web, correcteurs, metteurs en page…), quatre photographes et nombre d’intervenants occasionnels (journalistes, photographes, illustrateurs…).

Il s’agit de la plus importante équipe de journalistes de la région, tous médias confondus. Voilà pourquoi «ArcInfo» peut vous proposer des informations locales, des reportages et des enquêtes que vous ne lirez nulle part ailleurs.

281 ans d’archives gratuites

«ArcInfo» est le journal de toute une région: du canton de Neuchâtel, bien sûr, mais aussi des Franches-Montagnes, et de zones limitrophes, comme celle des Trois-Lacs. Et puisque notre titre est aussi la mémoire de cette région, les archives d’«ArcInfo», de «L’Express» et de «L’Impartial» sont disponibles gratuitement depuis 2013 à l’adresse: www.lexpressarchives.ch.

Soit 281 ans de nouvelles locales soigneusement indexées, le résultat de cinq ans de travail avec la Bibliothèque publique universitaire de Neuchâtel, la Bibliothèque de la ville de La Chaux-de-Fonds et la Bibliothèque nationale. Ce projet d’envergure a été financé en partie par la Banque cantonale neuchâteloise et la Loterie romande.

85’000 lecteurs chaque jour

Etude après étude, «ArcInfo» confirme son rang de média numéro 1 du canton de Neuchâtel et de l’Arc jurassien, attesté par la Remp, l’organisme chargé de mesurer l’audience des médias en Suisse. Au dernier pointage d’octobre 2019, 85’000 lecteurs étaient fidèles chaque jour à «ArcInfo» sur un support ou l’autre (papier, application, web).

Cette étude montre aussi la percée du numérique: si le papier reste le principal support, 20’000 personnes consultent chaque jour «ArcInfo» uniquement sous forme numérique. Ils n’étaient que 14’000 un an plus tôt.

404’667 visiteurs uniques sur notre site

«ArcInfo» est consulté en moyenne par plus de 350’000 personnes par mois, avec un record à plus de 400’000 en juin 2019. Cet attrait pour notre titre se mesure aussi sur Facebook, avec une audience quotidienne de nos pages d’environ 109’000 personnes et la communauté la plus importante du canton, avec près de 40’000 internautes. On peut aussi noter que nous venons de passer le cap des 11’500 fans sur notre compte Instagram.

Mais les réseaux sociaux ne suffisent évidemment pas pour bien s’informer. Pour profiter vraiment d’«ArcInfo» et avoir accès chaque jour à nos contenus exclusifs, il faut s’abonner. Ce qui est un engagement pour une presse locale de qualité et une marque d’attachement fort à notre région.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

JournalismeMédias: vers la création d’un label «AOC» pour les articles de qualité?Médias: vers la création d’un label «AOC» pour les articles de qualité?

MédiasCe que nous pouvons faire contre les «fake news»Ce que nous pouvons faire contre les «fake news»

MédiasLe salut par la qualité et la proximitéLe salut par la qualité et la proximité

MédiasTravailler avec passion ne suffit pas, il faut savoir convaincreTravailler avec passion ne suffit pas, il faut savoir convaincre

MédiasEt si l’avenir s’imprimait sur papier?Et si l’avenir s’imprimait sur papier?

Top