Les Jardins musicaux
 03.05.2019, 16:56

Les Jardins musicaux de Cernier se dévoilent de A à… W!

chargement
Une

Festival Pas moins de 36 représentations sont à l’affiche des prochains Jardins musicaux du 17 août au 1er septembre. Opéras, concerts symphoniques, théâtre musical, ciné-concerts, balades, il y en aura pour tous les goûts, à Cernier et ailleurs dans l’Arc jurassien.

Du 17 août au 1er septembre, à Cernier et dans tout l’Arc jurassien, des monuments du répertoire, des créations contemporaines et de folles expériences cohabiteront dans de joyeuses harmonies.

Avec l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet, on écoutera «Astralis» le nez dans les étoiles. Au son du bandonéon de César Stroscio, on s’encanaillera dans les bas-fonds de Buenos Aires. On commémorera Woodstock. On vibrera avec les Percussions de Strasbourg…

Jeudi soir à la Grange aux concerts de Cernier, Maryse Fuhrmann et Valentin Reymond, directeurs artistiques et âmes du festival, ont dévoilé le programme des réjouissances. Petite séance de rattrapage en cinq points.

1. De Kagel à Keaton: une musique en prise sur le monde

Les Jardins musicaux vibrent des rumeurs du monde. Populisme, migration, climat, les problématiques actuelles trouvent des échos dans de nombreuses œuvres, alors que d’autres créations jettent des ponts entre passé et présent. Avec «Le Tribun», Mauricio Kagel dénonce les tentations totalitaires dans une parodie digne du «Dictateur» de Chaplin.

Le bandonéoniste d’exception César Stroscio et son trio remontent aux sources du tango que les émigrés européens s’approprièrent à leur arrivée en Argentine. Le film de Buster Keaton, «Le Mécano de la Générale» (photo Cinémathèque suisse) trouvera une nouvelle vie avec l’Orchestre des Jardins musicaux sur une musique spécialement composée par Martin Pring.

2. De Woodstock à Cernier: la musique, symbole de liberté

On fêtera des anniversaires aux Jardins, mais sans nostalgie, plutôt comme des phares de notre époque. Ainsi, «Woodstock 50» (photo SP). En août 1969, Joan Baez, Jimi Hendrix et tant d’autres portaient les espoirs de toute une génération.

Cinquante ans plus tard, le 24 août 2019, lors d’un festival champêtre également (mais sans les déluges de l’époque, espérons-le), quatre électrons libres de la musique feront résonner l’héritage: Andreas Schaerer, Carolina Katun, ainsi que les Chaux-de-Fonniers Louis Jucker et Arthur Henry. Une table ronde sur les problématiques environnementales suivra avec le philosophe Dominique Bourg. Hier le Vietnam, aujourd’hui le climat… Le combat continue.

3. De l’art à la science: écoutez les étoiles!

Aux Jardins musicaux, on cultive l’art des croisements heureux et des dialogues transfrontaliers. La moisson 2019 s’annonce prometteuse:

– Mélange des styles: un hommage à Ligeti sera rendu par le quatuor Béla, le saxophoniste de jazz Emile Parisien et le pianiste Roberto Negro avec, au final, une composition explosive, «Requiem Lullaby», de Roberto Negro, mêlant mécaniques diaboliques, folklore et phénomènes musico-climatiques.

– Mélange des arts: le chanteur danseur François Chaignaud investira la Maison du concert avec une invocation chamanique hallucinante de quelque dieu indou: «Dumy Moï» (photo Ilara Scarpa).

– Mélange de l’art et de la science: dans une atmosphère interstellaire, «Astralis» de Wolfgang Rihm sera créée par l’ensemble La Sestina avec des photographies prises par le télescope spatial Hubble projetées en arrière-plan. En deuxième partie du concert, c’est l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet en personne qui interviendra.

4. De Bonjourt à Holliger: ça percute à tout-va

Parmi les invités de marque, les célèbres Percussions de Strasbourg interpréteront la création qu’Hugues Dufourt a écrite pour leur 50e anniversaire, «Burning Bright». En première suisse et en présence du compositeur qui présentera son œuvre.

L’éternel trublion des codes artistiques, Heinz Holliger, 80 ans le 21 mai prochain, sera fêté comme il se doit. Le célèbre hautboitiste, compositeur et chef helvétique dirigera le Nouvel Ensemble contemporain dans quelques-unes de ses œuvres, ainsi que le «Kammerkonzert» de Jacques Wildberger. «Un extraordinaire kaléidoscope de sons», promet Valentin Reymond.

5. De Prokofiev à Messiaen: l’orchestre des Jardins musicaux à l’honneur

La substance vive du festival relève des œuvres interprétées par l’Orchestre des Jardins musicaux sous la baguette de Valentin Reymond (photo Giona Mottura). Parmi les événements phares, l’ouverture avec «Romeo et Juliette» de Prokofiev et les «Trois petites liturgies de la présence divine» de Messiaen le dimanche matin. L’Orchestre des Jardins participera à deux œuvres scéniques «Le Tribun» et «El Cimarron». Sans oublier la reprise de «La Ralentie» de Jodlowski créée en 2018.

«Humaniste, le programme est foncièrement ancré dans la vie et s’est construit dans une sorte d’évidence» sourient Maryse Fuhrmann et Valentin Reymond, heureux à la perspective de partager cette belle édition.

Edition 2019 – mode d’emploi

  • Le festival: 36 représentations du 17 août au 1er septembre à Cernier, ainsi qu’à Neuchâtel, Le Locle, Bienne, Lausanne, aux parcs Chasseral et du Doubs.
  • Budget: 1,5 million de francs.
  • «Bal(l) ades»: sept concerts promenades dans des lieux patrimoniaux inédits, dont le Musée des beaux-arts du Locle, l’ancienne usine de papier de Rondchâtel, les Fours-à-chaux de Saint-Ursanne.
  • Trois ciné-concerts (pour petits et grands): «Le mécano de la Générale» les 24 août et 1er septembre à la Grange aux concerts, le 29 août au Rex à Bienne, le 28 août en ouverture de la saison de la Cinémathèque suisse au Capitole à Lausanne, «Steamboat Bill Jr», le 25 août, Grange aux concerts, «Rachmanimation», le 25 août à la Grange aux concerts.
  • Pour les enfants: ateliers «Immersion dans l’orchestre» et «les Ondes Martenot».
  • En images: les «champs de bataille» de Friedrich Dürrenmatt – ses peintures – illustrent le programme. Une belle entrée en matière.
  • Infos pratiques: ouverture de la billetterie le 16 mai, www.jardinsmusicaux.ch, tél. 032 889 36 05. Abo 10 entrées (transmissible): 200 francs. Billet individuel: 29 francs.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FestivalJardins musicaux à Cernier: «Même en fin du festival, tout est plein»Jardins musicaux à Cernier: «Même en fin du festival, tout est plein»

SpectacleNeuchâtel: la Maison du concert fait danser les espritsNeuchâtel: la Maison du concert fait danser les esprits

JARDINS MUSICAUXUn anniversaire fort en émotionsUn anniversaire fort en émotions

FestivalLa Grange aux rencontres des Jardins MusicauxLa Grange aux rencontres des Jardins Musicaux

JARDINS MUSICAUXQuand l’archet voltigeQuand l’archet voltige

Top