Le pourquoi du CIES
 25.09.2019, 17:51

Pourquoi le marché des transferts est-il (ir)rationnel?

chargement
Le montant du transfert d'Eden Hazard au Real Madrid (ici face au gardien sévillan et ex-Bâlois Tomas Vaclik) correspond à une certaine logique commerciale.

Football Derrière l’abréviation CIES se cache le Centre international d’étude du sport, dont le siège est installé dans le très imposant palais DuPeyrou, à Neuchâtel. Chaque mois, un chercheur du centre nous propose son regard sur une question d’actualité.

En football, le mercato estival s’est fermé il y a quelques semaines dans un calme tout relatif. Cette année encore, de nombreux records ont été battus. Jamais dans l’histoire du football autant d’argent n’a circulé en lien avec le recrutement de joueurs. A eux seuls, les clubs du «big-5», les cinq championnats les plus puissants, ont investi presque six milliards d’euros.

Ces chiffres vertigineux peuvent laisser penser que les logiques de ce marché sont anarchiques et irrationnelles. Elles ne le sont pas tant que ça. Au niveau des valeurs de transfert, les modèles développés par l’Observatoire du football permettent d’expliquer dans une très large mesure ce qui forme le prix d’un joueur, c’est-à-dire l’indemnité versée pour rompre son contrat.

25% d’inflation

La durée de ce dernier, l’âge du joueur, ses performances sur le terrain ou les caractéristiques des clubs impliqués dans la transaction son autant d’éléments significatifs. Les modèles permettent aussi d’estimer précisément l’inflation, environ 25% par an depuis 2014. A ce rythme, le prix d’un joueur au profil identique doublera encore d’ici trois ans.

Cette inflation n’est de loin pas illogique. Elle traduit l’augmentation réelle des revenus des ligues et des clubs les plus puissants, en lien notamment avec les droits de retransmission TV ou l’extension de leurs aires de marché.

De manière plus générale encore, elle reflète la montée en puissance dans nos sociétés des industries du spectacle et du loisir de masse. Les 130 millions d’euros dépensés par le Real Madrid pour s’attacher les services d’un Eden Hazard ne sont pas plus choquants que ce que coûte la réalisation d’un blockbuster américain (360 millions de dollars pour le dernier Avengers: «Endgame»).

Montages financiers complexes

Là où le bât blesse, c’est au niveau de la redistribution de ces revenus. Depuis dix ans, deux tiers des sommes dépensées sur le marché des transferts par des clubs du big-5 ont été reversées à d’autres clubs du big-5.

Si la circulation des flux s’opère prioritairement entre nantis, elle bénéficie aussi à certains intermédiaires qui en tirent un profit personnel peu en phase avec l’intérêt général du football.

Malgré des réglementations visant par exemple à réduire ou supprimer la tierce propriété (l’acquisition de part sur les droits de revente par des acteurs extérieurs), le système des transferts reste toujours d’une grande opacité et les montages financiers très complexes.

Des réformes sont nécessaires pour que tous les échelons qui contribuent réellement à former les joueurs, à leur faire gagner de l’expérience, et indirectement à produire le spectacle, en tirent un plus juste bénéfice.

Roger Besson


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FootballFootball: les 10 transferts les plus chers du mercato d’étéFootball: les 10 transferts les plus chers du mercato d’été

Chronique"Transferts fumeux", l'air du temps de Matthieu Henguely"Transferts fumeux", l'air du temps de Matthieu Henguely

"Transferts fumeux"

Découvrez la chronique "Air du temps" de Matthieu Henguely

  25.07.2019 05:30

mercatoFootball - Transferts: Eden Hazard signe au Real Madrid pour 160 millionsFootball - Transferts: Eden Hazard signe au Real Madrid pour 160 millions

Top