Le Nifff
 09.07.2019, 18:32

Denis Côté: «Mes morts ne sont pas dangereux, ils n’attaquent pas»

Premium
chargement
"Répertoire des villes disparues" est le onzième long-métrage du réalisateur canadien Denis Côté.

Nifff L’œuvre majeure du Canadien Denis Côté n’a pas eu l’heur d’être distribuée en Suisse. Grâce au festival neuchâtelois, l’occasion nous est donnée de découvrir son dernier film en date, «Répertoire des villes disparues», et, partant, son cinéma à nul autre pareil.

Denis Côté, auriez-vous réalisé avec «Répertoire des villes disparues» votre premier film fantastique?

Depuis longtemps, des gens me tournaient autour en me demandant: «Mais quand vas-tu tourner ton film d’horreur?» Je suis une véritable encyclopédie du cinéma d’horreur. Je me la suis constituée dès mon plus jeune âge, en commençant par «Shining» de Kubrick à huit ans. Pendant mon adolescence, je voyais absolument tout dans le genre.

Puis j’ai fait de la critique et je me suis intéressé à un cinéma moins...

À lire aussi...

CinémaUne famille neuchâteloise complètement fan du NifffUne famille neuchâteloise complètement fan du Nifff

CinémaLe Nifff au jardin c’est bien et même sans Dujardin!Le Nifff au jardin c’est bien et même sans Dujardin!

CinémaAu Nifff, John Howe vous recommande «Memory: The Origins of Alien»Au Nifff, John Howe vous recommande «Memory: The Origins of Alien»

CinémaAu Nifff, Jean Dujardin nous parle du «Daim»Au Nifff, Jean Dujardin nous parle du «Daim»

CinémaAu Nifff, Vincent Adatte vous recommande «Répertoire des villes disparues»Au Nifff, Vincent Adatte vous recommande «Répertoire des villes disparues»

Top