Le grand portrait

Marc-Olivier Gonseth, portrait d'un passeur

chargement

Le grand portrait Bientôt retraité, le conservateur du Musée d'ethnographie de Neuchâtel, Marc-Olivier Gonseth, raconte l'origine de sa passion.

 17.04.2018, 12:00
Lecture: 6min
Premium
Fasciné par la bande dessinée depuis tout petit, Marc-Olivier Gonseth pose ici devant cette série d’enseignes de petits métiers de l’Afrique de l’Ouest.

Au début était le verbe. Normal, quand on a un père pasteur. Mais qu’est le verbe sans l’image? Conservateur du Musée d’ethnographie de Neuchâtel (MEN), Marc-Olivier Gonseth aura eu toute sa carrière pour marier les deux.

Prendre le gouvernail d’un paquebot qu’il fallait piloter sur les eaux incertaines de l’intelligence critique n’allait pas de soi. Maintenir le cap...

À lire aussi...

Grand portraitJean-François Schulze, une vie au service d’un club et d’un sportJean-François Schulze, une vie au service d’un club et d’un sport

PortraitFrançois Hauser, le prof chaux-de-fonnier qui consacre ses économies aux autresFrançois Hauser, le prof chaux-de-fonnier qui consacre ses économies aux autres

Grand portraitJiu-jitsu brésilien: Charlyne Marzo, la résilience scarifiée au poignetJiu-jitsu brésilien: Charlyne Marzo, la résilience scarifiée au poignet

Le grand portraitKarim Boukhris, du Bélier au perchoirKarim Boukhris, du Bélier au perchoir

Grand portrait"Poupia", un surnom, une vie au service du football chaux-de-fonnier"Poupia", un surnom, une vie au service du football chaux-de-fonnier

Top