Le grand portrait

Jiu-jitsu brésilien: Charlyne Marzo, la résilience scarifiée au poignet

chargement

Grand portrait Charlyne Marzo revient de loin. La Neuchâteloise, qui a tenté de mettre fin à ses jours à l’adolescence, pourrait devenir championne du monde de jiu-jitsu brésilien, la discipline qui l’a forgée et lui a sans doute sauvé la vie. Portrait d’une madame «courage».

 31.03.2021, 19:00
Lecture: 6min
Premium
Charlyne Marzo, une sportive épanouie, une femme blessée par la vie.

Charlyne Marzo pourrait monter sur le toit du monde, elle, la jeune Neuchâteloise de 22 ans, qui «ne voulait plus respirer» à son adolescence.

Née à Boudevilliers, la pratiquante de jiu-jitsu brésilien participera le 8 avril au championnat du monde à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis. Troisième en 2019 avec sa ceinture bleue, elle tentera d’y décrocher l’or une catégorie au-dessus, en violet.

Détentrice d’un...

À lire aussi...

PortraitGloria Loosa: l’ascension fulgurante de la nouvelle perle du basket neuchâteloisGloria Loosa: l’ascension fulgurante de la nouvelle perle du basket neuchâtelois

PortraitChristelle Marceau, première guide de montagne neuchâteloiseChristelle Marceau, première guide de montagne neuchâteloise

StatistiqueFabrice Sbarro: des Cadolles aux stars du tennis, en passant par MarinFabrice Sbarro: des Cadolles aux stars du tennis, en passant par Marin

Grand portrait"Poupia", un surnom, une vie au service du football chaux-de-fonnier"Poupia", un surnom, une vie au service du football chaux-de-fonnier

Top