Le grand portrait

Flore Calame, raccommodeuse d’âmes

chargement

Le grand portrait Passionnée de mode, Flore Calame jongle avec son activité d’aide-soignante pour faire tourner sa boutique Soliel Wax, à Neuchâtel. Et s’engage à sa manière, notamment avec un défilé le 10 septembre pour la Semaine contre le racisme.

 08.09.2020, 12:00
Lecture: 9min
Premium
Flore Calame, avec l'une de ses créations.

«Lorsque je n’ai pas assez dormi, je pose mon cerveau à côté de moi. Je le remets en place dès que je me sens moins fatiguée.» Ce matin, Flore Calame n’a pas eu besoin de ce stratagème: elle a ses cinq heures de sommeil, «et ça suffit, au-delà j’ai mal à la tête».

Dans sa petite boutique de mode Soliel Wax, au centre de Neuchâtel, elle baisse le son de la musique et prépare un café. A côté, la machine à coudre...

À lire aussi...

MobilisationUne manifestation contre le racisme a réuni 500 personnes samedi à NeuchâtelUne manifestation contre le racisme a réuni 500 personnes samedi à Neuchâtel

EgalitéLa Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme fête ses 25 ansLa Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme fête ses 25 ans

ÉvénementsLa Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme, c’est bientôtLa Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme, c’est bientôt

Top