Le grand portrait

Le Neuchâtelois Antonin Rousseau, un diplomate dans la jungle musicale

chargement

Le Grand Portrait Le cofondateur de Festi'neuch, dont la 18e édition commence jeudi sur les Jeunes-Rives, à Neuchâtel, organisait déjà les boums de son enfance. Il a dû négocier pour imposer le festival.

 12.06.2018, 11:23
Lecture: 6min
Premium
Antonin Rousseau a dû se battre pour imposer Festi'neuch sur les Jeunes-Rives.

«Je me détends, je souris, je pense à La Compagnie Créole.» Sur les Jeunes-Rives de Neuchâtel, Antonin Rousseau respire un grand coup. Puis se livre à l’exercice redouté de la séance photos. Il admet le paradoxe: «J’ai l’habitude des médias, je peux parler de musique et du festival durant des heures. Mais quand il s’agit de causer de moi,...

À lire aussi...

Grand portraitJiu-jitsu brésilien: Charlyne Marzo, la résilience scarifiée au poignetJiu-jitsu brésilien: Charlyne Marzo, la résilience scarifiée au poignet

Le grand portraitKarim Boukhris, du Bélier au perchoirKarim Boukhris, du Bélier au perchoir

Grand portrait"Poupia", un surnom, une vie au service du football chaux-de-fonnier"Poupia", un surnom, une vie au service du football chaux-de-fonnier

PortraitChristelle Marceau, première guide de montagne neuchâteloiseChristelle Marceau, première guide de montagne neuchâteloise

Le Grand portraitUne Cherokee dans les Montagnes neuchâteloisesUne Cherokee dans les Montagnes neuchâteloises

Top