Le face-à-face

Un Vert ou un Vert’libéral au Conseil fédéral?

chargement

Politique A la suite des fédérales de ce dimanche et la percée des Verts et Vert’libéraux, ceux-ci envisagent d’obtenir un siège au Conseil fédéral. Le Parlement doit-il tenir compte de cette nouvelle donne lors de l’élection du gouvernement en décembre? Pascal Hofer et Daniel Droz, journalistes à la rédaction d’«ArcInfo», en débattent.

 23.10.2019, 17:00
Après la vague verte des élections – ici, on se congratule dans le canton de Vaud –, la formation revendique un siège au Conseil fédéral.

Pascal Hofer: «Oui, une lame de fond»

Collégialité, concordance, formule magique. Autant de termes rattachés au fonctionnement particulier de la démocratie suisse, qu’il faut chérir. Autant de termes, toutefois, qui n’ont de sens que s’ils correspondent plus ou moins à la réalité des faits et des chiffres.

Prenez la formule magique, qui s’applique depuis plusieurs décennies au Conseil fédéral (sauf en 2007-2015 pour cause de PBD). Ce fameux 2+2+2+1 – soit les sept ministres – n’a de sens que s’il reflète plus ou moins la composition des Chambres fédérales. Et donc, dans une moindre mesure, le choix des citoyens.

Or à quoi assiste-t-on? La vague verte enregistrée dimanche est sans précédent – tout en rappelant que les Verts et les Vert’libéraux divergent fortement sur des points essentiels. Davantage qu’une vague, c’est une lame de fond.

C’est vrai, l’UDC, qui a connu un boom spectaculaire au début des années 2000, a dû patienter avant d’avoir un deuxième conseiller fédéral. Mais avant sa percée, il n’y avait pas eu des centaines de milliers de personnes dans les rues pour demander l’expulsion des criminels étrangers ou l’interdiction de la construction des minarets…

Si le Conseil fédéral ne se teinte pas d’un peu de vert, près du tiers des votants de dimanche passé ne seront pas représentés au gouvernement. C’est beaucoup. C’est trop. Alors que le PLR, avec 15% des suffrages, dispose de deux ministres. Dont l’un incarne à lui seul la politique menée par l’ex-majorité UDC-PLR.

Reste à trouver la Verte – ou le Vert – disposant des hautes compétences requises. Et encore faut-il que l’UDC, le PLR et le PDC acceptent d’ouvrir la porte.

Daniel Droz: «Non, des faits têtus»

Personne ne remettra en cause le résultat des Verts et des Vert’libéraux de dimanche dernier. A plus d’un titre, la vague est historique.

Aujourd’hui, ces deux formations revendiquent un siège au Conseil fédéral. Politiquement, c’est logique. L’UDC en a fait de même par le passé.

Les chiffres et les faits n’en sont pas moins têtus. Si les Verts précèdent le PDC et talonnent le PLR en termes de mandats au National, il n’en sera pas de même aux Etats. Vingt-deux sièges seront repourvus après le second tour. Les Verts peuvent, raisonnablement, espérer en gagner trois ou quatre. Ce sera moins que le PDC et le PLR, qui comptent déjà, respectivement, huit et sept mandats contre deux à la formation écologiste.

Les 46 voix, au total, du Conseil des Etats seront aussi prépondérantes que les 200 du National lors de l’élection du Conseil fédéral en décembre prochain. Voilà pour l’argument chiffré.

Sur le plan politique, la gauche reste minoritaire avec ses 69 sièges au National. N’en déplaise à ceux qui veulent mettre le PDC dans le camp du centre gauche. Au Parlement, les démocrates-chrétiens votent, dans la majorité des cas, avec l’UDC et le PLR. De plus, ses représentants, ceux de Suisse centrale particulièrement, sont beaucoup plus à droite que ceux élus dans les grandes villes. Faiseurs de rois, les démocrates-chrétiens feraient sensation s’ils laissaient tomber leurs alliés.

Tout au plus se contenteront-ils peut-être de donner une teinte environnementale à la politique fédérale? Autant dire qu’il sera difficile pour les Verts de trouver une majorité aux Chambres pour déboulonner le ministre PLR visé.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Votations fédéralesLa loi Covid menace-t-elle la Constitution?La loi Covid menace-t-elle la Constitution?

Votations fédéralesTerrorisme: une nouvelle loi indispensable?Terrorisme: une nouvelle loi indispensable?

VotationsLa loi CO2 est-elle efficace pour réduire les gaz à effet de serre?La loi CO2 est-elle efficace pour réduire les gaz à effet de serre?

Efficace, la loi C02?

Christian Piguet, coprésident de l’Association transport et environnement de Neuchâtel, et Walter Willener, président...

  26.05.2021 17:30
Premium
  Le face-à-face

énergieEoliennes: la bonne énergie pour la transition écologique?Eoliennes: la bonne énergie pour la transition écologique?

Votations fédéralesIdentité numérique: une loi adaptée et sûre?Identité numérique: une loi adaptée et sûre?

Top