Le face-à-face
 29.05.2018, 16:00

Faut-il autoriser le dopage dans le sport?

chargement
Sous le coup d'une enquête de l'Union cycliste internationale pour un taux trop élevé de salbutamol au Tour d'Espagne l'an dernier, Chris Froome vient de remporter le Giro.

Débat La Russie qui aurait organisé une politique de dopage systématique, des soupçons persistants sur le vainqueur récent du Tour d'Italie cycliste Chris Froome: la chasse aux tricheurs est compliquée. Ne faudrait-il pas plutôt carrément autoriser le dopage dans le sport? Sylvie Balmer et Vincent Costet, journalistes à "ArcInfo" en débattent.

Sylvie Balmer: "En finir avec l'hypocrisie"

Après un demi-siècle à tenter de lutter contre le dopage, à pouffer devant des nageuses est-allemandes barbues, à frémir devant un joueur emporté par une crise cardiaque sur un stade ou un cancer des testicules en coulisses, à s’indigner devant les tricheurs obligés de rendre leurs médailles, force est d’admettre que le dopage n’est pas une dérive du sport, mais bien l’essence même de la compétition, cet esprit de performance qui gangrène notre société, que ce soit dans nos entreprises ou jusqu’au fond de nos lits.

Un demi-siècle de scandales, et puis quoi ? Les tricheurs et les menteurs sont toujours encensés par le public et sponsorisés par les marques de luxe.

Aussi, pourquoi ne pas en finir une bonne fois pour toutes avec l’hypocrisie. Libérons d’un poids tous ces pauvres gars soucieux de gagner en respectabilité en grimpant sur un podium. Légalisons leur dope, à ces esprits sains dans des corps sains! Qu’ils ne soient plus obligés d’inventer des bobards, faire croire qu’ils sont asthmatiques ou en rémission de cancer, pour obtenir l’autorisation de se gargariser de Ventoline et s’injecter de l’EPO. Souvenons-nous des effets pervers de la prohibition d’alcool aux Etats-Unis. Pourquoi ne pas les laisser jouer les cobayes pour les groupes pharmaceutiques si ça leur chante? Mais alors en toute transparence, en affichant le nom du labo sur leur dossard.

Histoire que les rentrées publicitaires, et pas la société, payent leur traitement quand leur santé en pâtira. A moins qu’ils ne meurent en direct pour vitaminer l’audience, et qu’on retrouve la liesse qui animait les amphithéâtres romains, au temps de Juvenal? 

En attendant qu’on imagine un jour, peut-être, des jeux sans médailles et sans podium.

Vincent Costet: "Pas avant l’effondrement de cette société"

Légaliser le dopage? On n’en a jamais été aussi éloigné. Cette société de plus en plus normée et liberticide ne tolérerait pas un tel cynisme.

Les sportifs d’exception ont accédé au rang de dieux dans un monde qui ne croit plus en grand-chose, et un dieu qui triche n’est qu’un humain sacrilège. Il n’y a qu’à voir les efforts considérables menés par le cyclisme dans la lutte contre le dopage, après la tristement célèbre affaire Festina et son cortège de répliques, pour retrouver, à chaque fois, un semblant de crédibilité… et des sponsors.

On touche là à toute l’hypocrisie du système: plus personne ne croit encore vraiment à la pureté des idéaux véhiculés par le sport spectacle, l’égalité (fondement de la démocratie) en tête. La cacophonie qui règne dans le règlement juridique des affaires de dopage ajoute à la confusion. Les organisateurs avancent que «le sport n’est que le reflet de notre société». C’est là une expression qui manque singulièrement de panache et d’honnêteté.

Le sport de haut niveau est probablement l’expression la plus admise de notre modèle sociétal de plus en plus controversé, basé sur une compétition effrénée, et en cela le sport à la télé est un puissant instrument de légitimation – un joyeux sédatif? – d’une fuite en avant qui, à en croire les collapsologues, menace notre fragile équilibre terrestre.

Selon les pronostics les plus pessimistes, donc, l’effondrement de notre planète surviendra bien avant la légalisation du dopage. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FormationNeuchâtel: faut-il sauver la Haute Ecole de musique?Neuchâtel: faut-il sauver la Haute Ecole de musique?

Votation fédéraleOrientation sexuelle: pénaliser la discrimination?Orientation sexuelle: pénaliser la discrimination?

Votation fédéraleLoyers abordables: une initiative fondée?Loyers abordables: une initiative fondée?

AînésUne 13e rente AVS: la bonne solution?Une 13e rente AVS: la bonne solution?

DébatFaut-il durcir les conditions d’admission au service civil?Faut-il durcir les conditions d’admission au service civil?

Top