L'industrie 4.0 à Neuchâtel
  08.10.2018, 00:01

Les sous-traitants de l'industrie horlogère sous la loupe

Premium
chargement
David Guenin (Gimel Rouages), Florian Németi  (CNCI), Hugues Jeannerat (UniNe) et Pierre-Alain Leuenberger (BCN).

Etude Fournisseurs de composants, de machines ou de services, les PME de l’Arc jurassien qui agissent dans l’ombre des marques horlogères et microtechniques gagneraient à mieux travailler ensemble.

les sous-traitants: dans l’ombre de prestigieuses maisons horlogères, des centaines d’entreprises neuchâteloises réalisent discrètement composants, finitions et autres services. Beaucoup ont diversifié leur activité vers la machine, le médical, le spatial ou l’automobile. Mais jamais vous ne verrez leur nom sur une montre, une voiture ou un satellite.

La sous-traitance, n’est pas une branche organisée. Ensemble disparate de...

À lire aussi...

InformatiqueLa start-up neuchâteloise Abalance est prête à lancer son premier jeu vidéoLa start-up neuchâteloise Abalance est prête à lancer son premier jeu vidéo

INNOVATIONUne usine conçue sur le modèle du smartphone?Une usine conçue sur le modèle du smartphone?

DistinctionLes Neuchâtelois qui fabriquent le futurLes Neuchâtelois qui fabriquent le futur

Développement économiqueMicrocity dévoile son plan d’aide aux petites entreprises neuchâteloisesMicrocity dévoile son plan d’aide aux petites entreprises neuchâteloises

ViticultureFelco branche le Château d’Auvernier au futurFelco branche le Château d’Auvernier au futur

Top