L'industrie 4.0 à Neuchâtel
 07.03.2020, 17:42
Lecture: 5min

Une usine conçue sur le modèle du smartphone?

Premium
chargement
Le professeur Claude Jeannerat devant un prototype de Micro5 en 2018. La HE-Arc travaille désormais sur un projet de micro-usine utilisant les machines-outils de taille réduite.

INNOVATION La HE-Arc se lance dans la conception d’une micro-usine connectée, avec le concours de grands groupes horlogers dont Richemont et Swatch Group.

Faire tenir un atelier de fabrication industrielle dans une grande armoire contenant des machines connectées, alimentées par un système d’ascenseurs: c’est le défi que s’est lancé la HE-Arc ingénierie. Autonome et modulable, le dispositif pourrait changer radicalement la manière dont on fabrique des composants petits, complexes et fiables. Une partie du travail humain et de la valeur ajoutée des produits industriels se déplacerait alors sur le terrain numérique.

Cette micro-usine...

À lire aussi...

HorlogeriePrès de 60'000 employés dans l'horlogerie et la microtechniquePrès de 60'000 employés dans l'horlogerie et la microtechnique

Top