L'industrie 4.0 à Neuchâtel

La He-Arc décroche un projet européen pour connecter les PME à l’intelligence artificielle

chargement

INDUSTRIE Le programme européen BonsAPPs veut démocratiser l’usage de l’intelligence artificielle dans les entreprises. Avec l’ambition de dégager l’économie européenne de l’emprise des géants américains de la tech.

 26.03.2021, 19:19
Premium
A la He-Arc, Nuria Pazos (à gauche), responsable du groupe Systèmes informatiques embarqués, et Nabil Ouerhani, responsable du groupe Technologies d’interaction, sont responsables de la coordination du programme.

Imaginez-vous dans la seconde moitié du 19e siècle. Le théâtre, la musique et la lecture occupent les loisirs. C’est alors que deux ingénieurs français, Auguste et Louis Lumière, s’emparent de la photographie naissante pour inventer un procédé permettant de créer des séquences d’images animées.

Tous les ingrédients, tant technologiques que culturels, sont donc à disposition pour faire un bon film. Mais on est encore loin d’imaginer la future industrie du cinéma: les stars, les salles obscures, les festivals, leur kyrielle de...

À lire aussi...

Au Cerneux-Péquignot, il grave des cartes en relief totalement dinguesAu Cerneux-Péquignot, il grave des cartes en relief totalement dingues

ÉNERGIELa Chaux-de-Fonds abritera un bâtiment modèle à façades solairesLa Chaux-de-Fonds abritera un bâtiment modèle à façades solaires

EspaceNeuchâtel: la He-Arc participe à un projet spatial avec l’EPFLNeuchâtel: la He-Arc participe à un projet spatial avec l’EPFL

START-UPLa start-up Travizory assure son avenir en signant avec le gouvernement des SeychellesLa start-up Travizory assure son avenir en signant avec le gouvernement des Seychelles

Top