L’Hôpital neuchâtelois
 30.01.2019, 18:00

Une voie presque royale pour le nouveau plan B hospitalier neuchâtelois

Premium
chargement
Les hôpitaux de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel.

Politique hospitalière Le terrain est aplani pour une sortie de la crise hospitalière neuchâteloise. La commission santé du Grand Conseil a contenté à peu près tout le monde. Son projet remanié a toutes les chances d’être accepté par les députés, le mois prochain ou en mars. Les chances d’un référendum paraissent faibles.

Le dossier hospitalier neuchâtelois «empoisonne la vie du canton depuis trop longtemps». Ce constat d’une commission du Grand Conseil accompagne son remède. Celui qu’il faut administrer à la place du projet du Conseil d’Etat pour appliquer l’initiative populaire «pour deux hôpitaux sûrs, autonomes et complémentaires», ou initiative H+H, acceptée par le peuple le 12 février 2017. Qu’est-ce qui fait que ce «plan B»...

À lire aussi...

Dossier hospitalierLe rapport définitif sur les hôpitaux neuchâtelois est sous toit et présente quelques modificationsLe rapport définitif sur les hôpitaux neuchâtelois est sous toit et présente quelques modifications

SantéIl faudra rassurer sur les hôpitaux neuchâteloisIl faudra rassurer sur les hôpitaux neuchâtelois

SantéHôpitaux neuchâtelois: le plan B enfin dévoiléHôpitaux neuchâtelois: le plan B enfin dévoilé

Hôpitaux: le plan B enfin dévoilé

Les députés qui ont sué sur l’avenir hospitalier neuchâtelois ont livré un avant-projet. Ils fondent beaucoup d’espoir...

  05.09.2018 20:03
Premium

Top