L’Hôpital neuchâtelois
 30.03.2016, 15:08

Peut-on appliquer à La Chaux-de-Fonds le modèle de l'hôpital de Saint-Imier?

chargement
L'entrée du site de Saint-Imier de l'Hopital du Jura bernois.

Hôpitaux Le site de La Chaux-de-Fonds de l’Hôpital neuchâtelois devrait fonctionner sur le même modèle que l’hôpital de Saint-Imier. C’est l’avis de bon nombre d’opposants à la stratégie préconisée par l’HNE. Qu’en pense-t-on du côté de Saint-Imier? C’est l’une des questions que nous avons posées à Dominique Sartori, directeur général de l’Hôpital du Jura bernois, qui regroupe les sites de Saint-Imier et de Moutier.

Le site de Saint-Imier de l’Hôpital du Jura bernois (HJB) – l’autre se trouve à Moutier – fait beaucoup parler de lui en terres neuchâteloises. D’une part, il accueille bon nombre d’accouchements «neuchâtelois» depuis la fermeture en 2010 de la maternité de La Chaux-de-Fonds. D'autre part, les opposants aux centralisations préconisées par l’Hôpital neuchâtelois (HNE) considèrent que ce dernier devrait s’inspirer de ce qui se fait à Saint-Imier: il faut faire la même chose à La Chaux-de-Fonds, disent-ils, à savoir un hôpital avec service de médecine, service de chirurgie, maternité et bloc opératoire ouvert 24h/24.

Qu'en pense Dominique Sartori, directeur général de l'HJB?

"L'organisation hospitalière d’un canton, et même son réseau de Santé en général, sont tellement complexes que je ne suis pas à même d’en juger. Je ne sais donc pas si notre modèle est transposable à La Chaux-de-Fonds."

Plus généralement, quelles sont vos convictions?

Je ne suis pas un adepte des concentrations telles qu’elles se sont faites dans les cantons du Valais et de Fribourg par exemple (réd: et qui ressemblent fortement à ce que préconise l’HNE). Ces concentrations ont des avantages, bien sûr, mais à mes yeux, elles présentent surtout des inconvénients, tant sur le plan médical que financier. Sans compter qu’elles se font au détriment des régions. Et jusqu’à présent, aucune étude ne m’a convaincu du contraire. Notre modèle de médecine hospitalière de proximité a non seulement survécu, mais il a trouvé sa place dans nos régions, celles de Moutier et de Saint-Imier.

La suite de cette interview, et la position de Pauline de Vos Bolay, présidente du conseil d'administration de l'HNE, sont à découvrir dans nos éditions payantes de jeudi. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

lamalLes patients neuchâtelois et jurassiens ne paieront pas la différence entre les tarifs hospitaliers de leur canton et celui de l'Hôpital du Jura bernois de leur pocheLes patients neuchâtelois et jurassiens ne paieront pas la différence entre les tarifs hospitaliers de leur canton et celui de l'Hôpital du Jura bernois de leur poche

hôpital neuchâteloisLe "directeur de transition" de l'Hôpital neuchâtelois veut "sauver" une institution "en danger"Le "directeur de transition" de l'Hôpital neuchâtelois veut "sauver" une institution "en danger"

SantéLes mesures d'HNE révoltent les exécutifs des Montagnes et d'anciens médecinsLes mesures d'HNE révoltent les exécutifs des Montagnes et d'anciens médecins

HôpitalHNE: fermeture du bloc opératoire de La Chaux-de-Fonds la nuit en semaineHNE: fermeture du bloc opératoire de La Chaux-de-Fonds la nuit en semaine

HôpitalLe souhait de l'HNE: soins aigus à Neuchâtel, réadaptation à La Chaux-de-FondsLe souhait de l'HNE: soins aigus à Neuchâtel, réadaptation à La Chaux-de-Fonds

Top