L’Hôpital neuchâtelois
  04.03.2020, 14:30

Les hôpitaux neuchâtelois dirigés par des femmes

chargement
Claire Charmet dirige depuis 2018 trois centres hospitaliers en Alsace du Nord.

Santé Le conseil d’administration du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) a désigné deux directrices pour ses sites de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel. La nouvelle tête de l’hôpital du Haut est une «perle rare», explique le président du RHNe, Pierre-François Cuénoud.

Le nouveau collège de direction qui pilotera le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) à partir du 1er septembre prochain est désormais au complet. Le conseil d’administration a nommé deux femmes pour diriger les sites de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. Directrice générale ad interim depuis novembre 2018, Muriel Desaulles prendra la tête de l’hôpital Pourtalès, tandis que la Française Claire Charmet quittera le centre hospitalier alsacien, qu’elle pilote actuellement, pour diriger celui de La Chaux-de-Fonds.

Président du conseil d’administration du RHNe, Pierre-François Cuénoud n’hésite pas à parler de «perle rare» au sujet de Claire Charmet. «Elle nous a tous embarqués lors des auditions», explique-t-il. «C’est une femme très brillante et sa candidature cumulait les atouts. Son choix s’est donc facilement imposé à l’issue du processus de sélection.»

Le fait qu’elle soit française n’a pas constitué un handicap pour le conseil d’administration. «Au fur et à mesure des auditions, elle s’est très vite mise au parfum du système hospitalier helvétique et de ses subtilités», ajoute Pierre-François Cuénoud.

Directrice de trois hôpitaux

Âgée de 37 ans, Claire Charmet est diplômée de l’Ecole des hautes études en santé publique. Directrice des finances, de la stratégie puis des ressources humaines dans plusieurs hôpitaux régionaux, elle a pris la direction, en septembre 2018, de trois centres hospitaliers en Alsace du Nord.

«Dans ce poste, elle a vécu une situation assez semblable à ce qui se passe dans le canton de Neuchâtel, avec la coordination de trois sites de soins aigus dans des régions très distinctes et aux particularismes affirmés», remarque le président du conseil d’administration. Claire Charmet devrait entrer en fonction le 1er septembre prochain, date qui marquera l’entrée en fonction de la nouvelle organisation collégiale de la direction du RHNe.

Selon la loi, la présidence du collège de direction sera assurée la première année par la personne qui gère le site de La Chaux-de-Fonds. C’est donc la nouvelle arrivée qui prendra la tête de l’hôpital public neuchâtelois. 

La future directrice du site de Neuchâtel, Muriel Desaulles, a fait pour sa part toute sa carrière depuis 25 ans dans les hôpitaux du canton. Directrice administrative et logistique des Cadolles et de Pourtalès entre 1997 et 2006, elle s’est occupé de la communication de l’Hôpital neuchâtelois en 2006, avant d’être nommée un an plus tard secrétaire générale. Le collège de direction se compose aussi du directeur médical, Olivier Plachta, de la directrice des soins, Sandra Jeanneret, et du directeur des services transversaux, Léonard Blatti.

Version modifiée à 19h50


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéLe Réseau hospitalier neuchâtelois prévoit d’investir plus de 10 millions de francs à La Chaux-de-Fonds en 2020Le Réseau hospitalier neuchâtelois prévoit d’investir plus de 10 millions de francs à La Chaux-de-Fonds en 2020

SantéLe Réseau hospitalier neuchâtelois dévoile son visageLe Réseau hospitalier neuchâtelois dévoile son visage

SantéNeuchâtel: équilibre subtil à la tête du Réseau hospitalier neuchâteloisNeuchâtel: équilibre subtil à la tête du Réseau hospitalier neuchâtelois

Dossier hospitalierUn an pour façonner le nouveau visage de l’Hôpital neuchâteloisUn an pour façonner le nouveau visage de l’Hôpital neuchâtelois

Top