L’Hôpital neuchâtelois
 05.12.2016, 09:13

La Chaux-de-Fonds: Katia Babey, persona non grata lors de l'inauguration du sapin de Noël de l'hôpital

chargement
Katia Babey est en charge des dicastères de la jeunesse, des affaires sociales, des sports et de la santé.

Santé La conseillère communale chaux-de-fonnière en charge de la santé, Katia Babey a été déclarée persona non grata pour l'inauguration du sapin de Noël ce vendredi, à l'Hôpital de La Chaux-de-Fonds. Le directeur d'HNE, philippe Bolla, explique la raison de cette décision.

La conseillère communale chaux-de-fonnière en charge de la Santé, Katia Babey ne sera pas la bienvenue vendredi à l'Hôpital de La Chaux-de-Fonds pour l'inauguration du sapin de Noël de trois associations d'entraide.

Précisément, "par la personne de son directeur général Philippe Bolla, HNE a informé vendredi dernier la conseillère communale qu'il l'avait déclarée persona non grata", annonce la Ville de La Chaux-de-Fonds dans un communiqué ce lundi matin.

Les propos de Katia Babey n'ont pas été appréciés

Par téléphone, Philippe Bolla a intimé à la magistrate élue de s'abstenir de se rendre à cet événement auquel des associations de bienfaisance l'ont conviée. Contacté, il nous a précisé ne pas avoir apprécié les propos tenus par Katia Babey devant le Législatif chaux-de-fonnier, le 29 novembre dernier.

"Les fossoyeurs de l'hôpital du Haut sont à nos portes", y disait-elle, faisant allusion à Hôpital neuchâtelois. "Ces propos sont très violents. Si elle ne les avait pas tenus, elle aurait pu venir. On n’arrête pas d’être interpellé sur la sécurité sanitaire. La Société suisse d’anesthésiologie et de réanimation, interpellée par l'exécutif-même de La Chaux-de-Fonds, a finalement conclu qu’il n’y avait absolument pas de problème sur la manière dont on gérait la sécurité. Et malgré cette conclusion, Katia Babey continue à tenir des propos allant dans le sens contraire." Il ajoute: "Comment voulez-vous, dans une période critique comme celle que nous traversons, qu’elle vienne inaugurer un sapin de Noël pour faire un discours? Moi je veux maîtriser ce qu’elle va dire. Nous sommes quand même dans une situation tendue!"

"L'ostracisme n'a pas sa place"

De son côté, l'exécutif de la Ville "comprend que les positions qu'il défend, les réponses qu'il donne à son législatif, les actions qu'il mène, pour défendre un choix de politique hospitalière divergent de celui du canton, puisse contrarier grandement HNE. Il note néanmoins que toute personne, quelle qu'elle soit, doit préserver, à l'égard des institutions et des magistrats en place, le respect qui est le fondement de la démocratie et le garant de son sain fonctionnement, où l'ostracisme n'a pas sa place."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

L’HNE engage un urologue

Un nouveau médecin urologue rejoint l’Hôpital neuchâtelois (HNE): le docteur Grégoire Mayor entamera son activité le...

    23.11.2016 00:01
Premium

politiqueSanitaire ou publique, la sécurité préoccupe La Chaux-de-FondsSanitaire ou publique, la sécurité préoccupe La Chaux-de-Fonds

hôpital neuchâteloisLe président de la Ville de La Chaux-de-Fonds s'exprime sur le dossier HNELe président de la Ville de La Chaux-de-Fonds s'exprime sur le dossier HNE

Des mots forts sur le dossier hospitalier

Alors qu'en coulisses le dossier hospitalier neuchâtelois ne connaît pas le mot "vacances", le président de la Ville de...

  13.08.2015 18:00

Top