19.11.2019, 05:30

Violences conjugales: «Dénigrement, harcèlement et insultes sont destructeurs»

Premium
chargement
Photo prise le 24 novembre 2018 à Neuchâtel, lors d'une manifestation nocturne contre les violences faites aux femmes et le harcèlement.

Violences conjugales Existe-t-il un profil type de la femme accueillie en foyer d’accueil? Que conseiller à une victime de violence psychologique? Nos questions à la présidente d’un lieu d’accueil à Genève.

 TROIS QUESTIONS À… 

  • Anne-Lise Schweizer, présidente du foyer d’accueil Arabelle, à Genève

Existe-t-il un profil type de la femme accueillie en foyer?

Ce sont souvent des femmes isolées qui n’ont pas de proches susceptibles de les héberger. Actuellement, sur les 18 femmes accueillies au foyer, 17 sont étrangères et ne maîtrisent pas la langue française. Et aucune d’elles ne travaille.

Si la violence domestique existe dans...

À lire aussi...

SociétéNeuchâtel investit dans la prévention de la violence domestiqueNeuchâtel investit dans la prévention de la violence domestique

sociétéViolence domestique: plus de moyens pour protéger les femmesViolence domestique: plus de moyens pour protéger les femmes

Suisse: la violence domestique fait un mort tous les quinze joursSuisse: la violence domestique fait un mort tous les quinze jours

SociétéViolences conjugales: des pistes pour oser briser le silenceViolences conjugales: des pistes pour oser briser le silence

Top