29.10.2019, 17:28

Notre sujet sur la sexualité féminine censuré sur Facebook

chargement
Les tétons sur cette photo n'ont certainement pas plu à Facebook.

Féminisme Diffusé sur le réseau social, notre article abordant la sexualité féminine n’a pas passé le contrôle visant à le sponsoriser. La raison? Il a été jugé comme du «contenu pour adultes».

Essayé, pas pu. Publié sans problème sur Facebook, notre article «Tétons, poils, clitoris, règles, plaisir: et si on parlait de sexualité féminine?» n’a pas pu être sponsorisé afin d’atteindre davantage d’internautes. 

A lire aussi : Tétons, poils, clitoris, règles, plaisir: et si on parlait de sexualité féminine?

Alors que le sujet se voulait éducatif et absolument pas pornographique, le réseau social a estimé qu’il s’agissait d’un «contenu pour adultes» et a refusé notre demande. Il semblerait que ce soit la photo, montrant vaguement la poitrine d’une femme, qui n’ait pas passé le contrôle. Un comble pour le premier réseau social, qui devrait aider à la libération de la parole féminine.


À lire aussi...

MobilisationChronique égalité: «On se mobilise malgré la crise»Chronique égalité: «On se mobilise malgré la crise»

Parité«Je ne pense pas que la crise puisse amener plus de parit黫Je ne pense pas que la crise puisse amener plus de parité»

PandémieChronique égalité: «Covid-19: inégalités mises en évidence»Chronique égalité: «Covid-19: inégalités mises en évidence»

SantéChronique égalité: «La mise en lumière du travail de soins»Chronique égalité: «La mise en lumière du travail de soins»

SociétéChronique égalité: «La solidarité est l’un des maîtres-mots»Chronique égalité: «La solidarité est l’un des maîtres-mots»

Top