24.05.2019, 18:47

Le POP neuchâtelois ne veut pas d’un Grand Conseil avec 50 hommes et 50 femmes

Premium
chargement
Tensions à gauche autour du projet d'un Grand Conseil paritaire.

Politique Le projet socialiste, soutenu par les Verts, de faire élire séparément cinquante hommes et cinquante femmes au Grand Conseil neuchâtelois durant trois législatures se heurtera à l’opposition du POP. Cette désunion de la gauche fâche la députée verte Céline Vara.

Le Grand Conseil, pourtant à majorité de gauche, pourrait enterrer le projet socialiste de faire élire le Grand Conseil en deux parties, cinquante places pour les hommes et cinquante places pour les femmes. Car la gauche n’est pas unie sur ce sujet.

Le Parti ouvrier et populaire (POP) s’oppose fermement à cette idée, partageant ainsi la position déjà connue du Parti libéral-radical (PLR) et de l’Union...

À lire aussi...

PolitiqueLe Conseil d’Etat s’oppose au projet d’un Grand Conseil paritaire hommes-femmesLe Conseil d’Etat s’oppose au projet d’un Grand Conseil paritaire hommes-femmes

Top