14.01.2020, 05:30

Chronique égalité: «En 2020, les femmes ne lâchent rien!»

Premium
chargement
La grève des femmes, le 14 juin de l'an dernier à Neuchâtel, a connu un gros succès.

Société Jusqu’au dimanche 14 juin, nous donnons tous les 14 du mois la parole aux membres du Collectif neuchâtelois pour la grève féministe. Aujourd’hui, Solenn Ochsner inaugure cette chronique.

2019 était l’année des meufs. Une mobilisation féministe sans précédent avec un manifeste national décliné en 19 requêtes. Nous restons mobilisées pour que 2020 soit l’année de la concrétisation de nos revendications!

Le 14 juin 2019, nous avons crié haut et fort, toutes générations confondues, que nous voulons pour un travail de valeur égale, des salaires égaux à ceux des hommes.

Que nous refusons la pauvreté dans la vieillesse, qui touche principalement les femmes obligées de réduire ou de...

À lire aussi...

ClassementParité: les grandes entreprises suisses sont très rarement dirigées par des femmesParité: les grandes entreprises suisses sont très rarement dirigées par des femmes

ParitéEgalité homme-femme: la parité au travail s’est détériorée cette annéeEgalité homme-femme: la parité au travail s’est détériorée cette année

Sciences socialesEgalité: l'écart salarial entre hommes et femmes démarre dès l'entrée sur le marché du travailEgalité: l'écart salarial entre hommes et femmes démarre dès l'entrée sur le marché du travail

14 JUINDu fuchsia au violet pour l’égalité hommes-femmesDu fuchsia au violet pour l’égalité hommes-femmes

Top