L'air du temps
 17.09.2019, 05:30

«Une belle personne, tout simplement», l’air du temps de Thierry Brandt

chargement
«Une belle personne, tout simplement», l’air du temps de Thierry Brandt

Chronique Découvrez la chronique «Air du temps» de Thierry Brandt.

Lu la semaine dernière dans «Le Monde» le portrait d’une femme presque centenaire, qui habite Genève, dont le parcours est exceptionnel mais dont les livres d’histoire ne garderont sans doute jamais la mémoire.

Son nom: Noëlla Rouget. Difficile de résumer son destin, dont le cours prend un tournant tragique en juin 1943. Résistante, elle est arrêtée par la Gestapo et passe entre les mains d’un bourreau, Jacques Vasseur, supplétif de l’occupant. Son calvaire ne s’arrête pas là. En janvier 1944, elle est déportée au camp de Ravensbrück, dont elle sera libérée le 5 avril 1945.

Ce passé va resurgir en 1962, au moment de l’arrestation puis du procès de Jacques Vasseur, finalement condamné à mort. A la surprise générale, Noëlla Rouget va se battre pour obtenir sa grâce. Grâce accordée par de Gaulle.

Son explication: «Après avoir été les témoins de la haine portée à son paroxysme, devenons les promoteurs de la compréhension entre les hommes et du respect foncier de la vie (…) Peut-être certaines auront-elles envie de me qualifier de traître à leur cause? (…) Je leur demande de s’accorder le temps d’une réflexion honnête et profonde. (…) Peut-être alors acquerront-elles un peu comme moi la conviction que c’était, en agissant ainsi, être plus fidèle à la mémoire de nos mortes, qui avaient fait le sacrifice de leur vie en rêvant d’un monde plus fraternel.»

J’ai cherché longtemps les mots pour qualifier Noëlla Rouget. Et vain. Ils sont trop faibles. J’ai laissé les larmes d’émotion m’envahir. Avant de conclure que cette femme est tout simplement une belle personne.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CultureDu jazz, encore du jazz et une héroïne de série télé suédoise autiste, les bons plans de Thierry BrandtDu jazz, encore du jazz et une héroïne de série télé suédoise autiste, les bons plans de Thierry Brandt

HistoireDes déportées françaises à BoudryDes déportées françaises à Boudry

Top