L'air du temps

«Portes ouvertes», l’air du temps de Lea Gloor

chargement

Chronique Découvrez la chronique «Air du temps» de Lea Gloor.

 27.12.2019, 05:30
«Portes ouvertes», l’air du temps de Lea Gloor

Un jour, c’est une jeune femme qui s’apprête à prendre son envol. «Je me vois trop inviter mes copines ici!», lance-t-elle à sa maman venue en soutien. Le lendemain, c’est un couple qui se demande si votre appartement pourrait devenir son nid.

Remettre son logement, ce sont des dizaines de messages sur les sites d’annonce. «Il est dans quelle ville votre appart’ déjà?» Ce sont des oui, des non – «vous comprenez, c’est trop haut pour le chat». Certains visiteurs restent sur le balcon, fascinés par la vue sur le lac, tandis que d’autres examinent minutieusement le rebord de votre lavabo. Ce sont des portes ouvertes sur des projets de vie le temps d’un instant. Dans le petit bureau, un duo s’imagine une bibliothèque – «tu pourrais mettre tous tes livres là!» – tandis qu’un autre voit déjà la chambre de son futur enfant.

Ce sont des esquisses de situations de vie parfois complexes, des finances difficiles, des trajectoires qui vous font prendre conscience du luxe et du confort dans lequel vous baignez. Ce sont des rires lorsque chacun évoque les tracasseries administratives que représente un déménagement. Ce sont des complicités inattendues autour de la table de la cuisine. C’est une jolie façon de dire au revoir à son terrier. Aux personnes qui hériteront de mon chez-moi, je leur souhaite d’y être aussi heureuses que je l’ai été.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LogementUn locataire sur quatre ne peut se permettre de déménager en SuisseUn locataire sur quatre ne peut se permettre de déménager en Suisse

VAL-DE-TRAVERSObligée de déménager à 98 ansObligée de déménager à 98 ans

Top