L'air du temps
 13.08.2020, 05:30

«Oui, moi aussi j’ai un iPhone», l’Air du temps d’Anouchka Wittwer

chargement
«Oui, moi aussi j’ai un iPhone», l’Air du temps d’Anouchka Wittwer

Chronique Il est toujours plus facile de s’accrocher à ses principes plutôt que de se remettre en question… Découvrez la chronique «Air du temps» d’Anouchka Wittwer.

On croit toujours être du côté de ceux qui savent mieux que les autres. Et ça vaut pour à peu près tous les domaines, de la meilleure façon de prononcer «vélo» au montage d’une armoire Ikea, en passant par la découpe des tomates dans une salade estivale (d’ailleurs, ça ne se coupe pas en petits dés si jamais).

Ça semble tout à fait humain d’avoir des principes et de vouloir s’y accrocher. Ça rassure, aucun trait ne dépasse du coloriage et tout est comme ça devrait être, ouf. Et puis un jour, on a plus que ça, des principes. On dort principes, on mange principes (en tranches, donc, les tomates). Le quotidien devient aussi rigide qu’un Läckerli de trois jours et trouver une pièce de 5ct par terre donne assez d’adrénaline pour tenir une semaine.

Quand on en arrive à une telle (in)disposition d’esprit, la mauvaise foi devient notre meilleure alliée pour balayer les grains de sable qui voudraient venir enrayer une machine toute bien huilée. Le changement, ça terrorise, ou ça indiffère, c’est selon.

Prenez le climat: le mouvement lancé par Greta a éveillé les consciences de milliers de personnes tout en réveillant des mécanismes de défense bancals de milliers d’autres. «Ça marche pour le climat mais ça a un iPhone, ça ne trie pas ses déchets et en plus ça va en week-end à Barcelone», nous dira Robert, qui a un iPhone, trie ses déchets quand il est dans un bon jour et part deux semaines en Thaïlande chaque année.

Quand les sages désignent la lune, les lâches regardent le doigt. C’est pratique ça évite de se concentrer sur le fond du message et de s’interroger sur son rapport à l’ère capitaliste. En attendant, ne changeons rien, j’ai encore vu Jordan ne pas ramasser son mégot au bord du lac. Saleté de jeunes, quels hypocrites!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«L’humeur vagabonde», l’air du temps d’Anouchka Wittwer«L’humeur vagabonde», l’air du temps d’Anouchka Wittwer

Top