L'air du temps

«Mensonge et compromission», l’air du temps de Thierry Brandt

chargement

Chronique La lecture des romans de Philip Kerr fait écho aux hantises de Thierry Brandt et inspire son «Air du temps».

 28.07.2020, 05:30
«Mensonge et compromission», l’air du temps de Thierry Brandt

Je termine en ce moment «L’offrande grecque», le roman posthume de Philip Kerr, dans lequel on retrouve son personnage emblématique, Bernie Gunther, cette fois en 1957, à cheval entre Munich et la Grèce.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas: Gunther est un ancien commissaire de la police judiciaire de Berlin. Antihéros, il traverse les époques, de l’arrivée au pouvoir des nazis à l’après-guerre d’Adenauer, au fil d’enquêtes mêlant personnages de fiction et figures historiques: Göring, Himmler, Heydrich, Nebe, les frères Bormann, pour ne citer qu’eux.

Aux thématiques chères à Kerr font écho celles qui me hantent: dans la grande balance de l’existence, que pèsent les responsabilités individuelle et collective? A combien de mensonges avons-nous droit sans basculer dans la compromission?

Nous sommes tous des menteurs. Peut-être même que dans une journée, nous mentons davantage que nous disons la vérité: à nous-même comme aux autres, sciemment ou par omission. Tous ces mensonges ne prêtent pas à conséquence. Mais des drames de nos pauvres vies aux abjections des dictatures, des lâchetés quotidiennes aux erreurs irréparables, il y a une dimension tragique dans laquelle évolue Bernie Gunther, toujours sur le fil du rasoir. Et nous avec lui.

Gunther est un fantôme à la dérive. Désabusé, il survit grâce à son cynisme et son humour. Noir. Inutile de chercher les bons sentiments dans les romans de Philip Kerr, dont la densité prolonge indéfiniment chaque lecture.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«Génuréflexion», l’air du temps de Thierry Brandt«Génuréflexion», l’air du temps de Thierry Brandt

«Génuréflexion»

"La génuflexion est ainsi passée de la soumission à l’insoumission", écrit Thierry Brandt dans son "Air du temps".

  23.06.2020 05:30  L'air du temps

Chronique«Un virus de classe», l’air du temps de Thierry Brandt«Un virus de classe», l’air du temps de Thierry Brandt

Chronique«Pas qu’un hasard», l’air du temps de Sylvia Freda«Pas qu’un hasard», l’air du temps de Sylvia Freda

Chronique«Bord de mer ou montagnes suisses?», l’air du temps d’Antonella Fracasso«Bord de mer ou montagnes suisses?», l’air du temps d’Antonella Fracasso

Chronique«Rendez-vous à la P», l’air du temps de Bayron Schwyn«Rendez-vous à la P», l’air du temps de Bayron Schwyn

Top