L'air du temps
 02.05.2020, 05:30

«Le soufflé est retombé», l’air du temps de Julian Cerviño

chargement
«Le soufflé est retombé», l’air du temps de Julian Cerviño

Chronique L’élan d’optimisme de début de crise n’a pas duré. Découvrez l’air du temps de Julian Cerviño

Voici un peu plus d’un mois, un élan d’optimisme totalement irrationnel avait saisi certaines personnes, dont l’auteur de ces lignes. On ne sait pas vraiment pour quelles raisons, on avait le sentiment, visiblement pas très fondé, que cette fichue crise sanitaire aurait des retombées positives.

Le souffle solidaire qui envahissait les réseaux dits sociaux au début de cette période tellement spéciale semblait justifier ce sentiment optimiste. Ben, faut l’avouer, le soufflé est retombé. Certaines manifestations de la bêtise humaine constatées ces derniers jours ont refroidi ces ardeurs idéalistes. 

Dès le retour à un semblant de «normalité», on s’aperçoit que les choses n’ont pas vraiment changé. C’est aussi désolant que révélateur de l’évolution – ou de la régression? – de notre société de consommation. 

Aussi incroyable que ça puisse paraître, une fois le semi-confinement helvétique un peu levé, la priorité de certains de nos concitoyens était de se rendre au fast-food avec sa voiture, quitte à attendre deux heures dans un bouchon ou à prendre un taxi. 

Aberrant pour beaucoup, ce comportement révèle le sens que beaucoup ont donné à leur vie. Et là, faut l’avouer, une question nous effraie: une partie de l’humanité en est-elle vraiment arrivée là? Notre société libérale, capitaliste, ultra-consommatrice et hyperconnectée a-t-elle généré ce genre de besoins «existentiels»? 

Si cette crise a permis de le révéler, ce vide sidéral de sens est terrifiant. 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«Et si ce fichu virus était social?», l’air du temps de Julian Cerviño«Et si ce fichu virus était social?», l’air du temps de Julian Cerviño

Top