L'air du temps
 26.02.2020, 08:36

«De bien belles paroles», l’air du temps d’Eric Lecluyse

chargement
Eric Lecluyse.

Chronique Mais comment pourrions-nous éviter les formes masculines si ancrées dans nos têtes, même quand la féminisation est possible? Découvrez la chronique «Air du temps» d’Eric Lecluyse.

La bonne blague. Alors comme ça, pour que les femmes trouvent vraiment leur place dans la société, une solution consisterait à revoir notre grammaire pour tendre vers l’écriture inclusive. Les formes masculines ne seraient pas bannies, mais la féminisation serait privilégiée autant que possible. On parlerait d’une auteure, d’une cheffe, d’une professeure…

Dans certaines administrations, la rédaction dite «épicène» est déjà entrée dans les mœurs. Sur sa plateforme web, l’Université de Neuchâtel note que «la langue française est sexiste et invisibilise les femmes». «L’écriture non discriminatoire n’est pas une tentative de féminiser la langue, mais plutôt de stopper sa masculinisation.»

L’institution développe une argumentation historique et invoque la recherche pour «comprendre pourquoi la langue française est sexiste». Elle recommande notamment l’utilisation de formules contractées lors de la publication d’annonces: «Assistant-e doctorant-e», «Informaticien-ne», «Installateur-trice électricien-ne».

Mais avez-vous pensé à nous, les sentinelles de l’info? Comment voulez-vous que la presse se passe de ces formes masculines si ancrées dans nos têtes, même quand la féminisation est possible?

Quoique… A la réflexion, ce doit être possible, puisque j’ai réussi à écrire cette chronique en n’employant que des tournures neutres ou féminines. Une petite démonstration par l’absurde que l’envie peut l’emporter sur les vilaines habitudes. Et ce ne sont pas là que de belles paroles.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«Rébellion: check!», l’air du temps d’Eric Lecluyse«Rébellion: check!», l’air du temps d’Eric Lecluyse

«Rébellion: check!»

S’il y a une chose à faire, c’est bien d’arrêter de faire ce qu’on nous dit de faire. Découvrez la chronique «Air du...

  22.01.2020 05:30  L'air du temps

Chronique«C’était ma dernière fondue», l’air du temps d’Eric Lecluyse«C’était ma dernière fondue», l’air du temps d’Eric Lecluyse

Top