L'air du temps
 24.03.2020, 05:30

«Confinés, pour aller où?», l’air du temps de Vincent Costet

chargement
«Confinés, pour aller où?», l’air du temps de Vincent Costet

Chronique Découvrez la chronique "Air du temps» de Vincent Costet.

La pénombre a fini par recouvrir la ville, camouflant son immobilité. On ne sent plus sur les rues ce silence, criard à la lumière du jour. L’indifférence apaisante des nuits réchaufferait presque l’atmosphère. On en vient à prier que le noir s’installe et dure. Postés derrière la vitre, les yeux s’achoppent sur les néons des maisons, qui un à un s’évanouissent. La vie se terre. Le vent s’est levé. On l’imagine pareil à la chevauchée d’un sombre cavalier.

Il y a longtemps que la nostalgie ne s’était plus pointée à la fenêtre. Pardonnez-moi de m’y abandonner... Loin dans le passé, un garçon est assis sagement, le nez collé à la fenêtre. Dans l’écrin familial, l’enfant est bien au chaud. Il ne dit mot, regarde simplement la neige tomber. Il y resterait bien toute la vie. Dehors, les flocons tourbillonnent joliment dans l’innocence.

Aujourd’hui encore, regarder et attendre. Tous confinés, ou presque. Personne pourtant n’est à l’abri. Quand la machinerie de l’humanité brusquement ralentit, on saisit mieux à quel point la chose s’est emballée, d’un bout à l’autre de cette fichue planète.

L’anecdote vous fera peut-être sourire, mais ma fille de 2 ans et demi déteste les voitures télécommandées. Que diriez-vous si l’humanité entière était coincée dans un train qui n’a plus vraiment de conducteur?


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«Faux livres et gants de laine», l’air du temps de Lea Gloor«Faux livres et gants de laine», l’air du temps de Lea Gloor

Chronique«Coup de balai à la Maison-Blanche», l’air du temps de Nicolas Heiniger«Coup de balai à la Maison-Blanche», l’air du temps de Nicolas Heiniger

Chronique«Qui remplacera WhatsApp?», l’air du temps de Nicolas Willemin«Qui remplacera WhatsApp?», l’air du temps de Nicolas Willemin

Chronique«L’écume des jours», l’air du temps de Thierry Brandt«L’écume des jours», l’air du temps de Thierry Brandt

Chronique«Un malheur n’arrive jamais seul?», l’air du temps de Sylvia Freda«Un malheur n’arrive jamais seul?», l’air du temps de Sylvia Freda

Top