Jeux Olympiques de Rio 2016
  19.07.2016, 14:28

JO de Rio: la délégation suisse ne craint pas le virus Zika

chargement
Le virus ne fait pas peur aux athlètes suisses.

Virus Zika A moins d'un mois du début des jeux olympiques de Rio et en pleine épidémie de Zika, la délégation suisse ne craint pas le virus. Les transports préoccupent davantage les Helvètes.

Le chef de mission helvétique aux JO de Rio, Ralph Stöckli, se dit très confiant que les Jeux pourront se dérouler sans problème majeur. Concernant Zika, la probabilité d'être infecté par le virus ne dépasse pas 1:500'000, a-t-il relevé mardi.

Le fait que les Jeux se tiendront durant l'hiver austral est de nature à prévenir la prolifération des moustiques. Pour le reste, Swiss Olympic apprend à composer avec "la mentalité brésilienne", qui tend parfois à reporter les choses au lendemain. "Mais ça finit en principe par bien fonctionner", estime Ralph Stöckli.

Le principal souci potentiel concerne à ses yeux les transports. En cas de gros accident par exemple sur un des principaux axes de circulation, des retards et difficultés peuvent assez vite survenir, dans la mesure où Rio offre moins d'alternatives pour l'écoulement du trafic que d'autres villes olympiques précédemment.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

JO 2016Rio 2016: Jason Day renonce aux JO par crainte du virus ZikaRio 2016: Jason Day renonce aux JO par crainte du virus Zika

SantéVirus Zika: il faut reporter les JO de Rio selon des expertsVirus Zika: il faut reporter les JO de Rio selon des experts

Top