Jeux Olympiques de Rio 2016
 11.08.2016, 11:26

Jeux Olympiques de Rio: le capitaine de l'équipe mexicaine de volleyball sera suisse à son retour

chargement
En 2012, Carlos Guerra évoluait sous les couleurs de Chênois. Il avait mené son équipe au titre de champion suisse.

binational Carlos Guerra est mexicain. Il est même capitaine de l'équipe de volleyball de son pays et dispute actuellement le tournoi olympique à Rio. Mais il joue depuis longtemps en Suisse, notamment à Lausanne et à Chênois, et, quand il rentrera, il recevra son passeport à croix blanche.

Un Suisse dispute le tournoi olympique de volleyball à Rio! Capitaine de l'équipe du Mexique et ex joueur de Lausanne et Chênois notamment, Carlos Guerra recevra en effet le passeport rouge à croix blanche à son retour dans son pays d'adoption.

"J'ai reçu la confirmation du canton. Ma demande de naturalisation a été acceptée. Oui, je suis le premier volleyeur suisse à participer à des Jeux olympiques", rigole l'attaquant de 35 ans, qui a quitté Chênois pour rejoindre Schönenwerd la saison prochaine.

L'année 2016 de Carlos Guerra, qui vit à Radelfingen dans le Seeland avec son épouse Tanja et leurs trois filles, ressemble pour l'heure à un conte de fées: son équipe nationale a décroché à la surprise générale sa qualification pour les Jeux en juin, juste avant la naissance de sa troisième fille. Et Rio, c'est la cerise sur le gâteau. "C'est une année incroyable pour moi. Je m'en souviendrai toute ma vie", lâche-t-il.

L'équipe mexicaine de volleyball masculin n'avait plus disputé de JO depuis 1968, année où elle était qualifiée d'office en tant que pays-hôte des Jeux. Battue dans ses deux premières sorties - son troisième match était prévue jeudi soir -, elle devrait connaître l'élimination dès la phase de poules. Mais l'essentiel n'est pas là pour Carlos Guerra: "C'est un honneur et un privilège de faire partie de cette génération de volleyeurs mexicains", explique-t-il.

"Nous ne pensions même pas avoir une chance de nous qualifier. Mais nous avons su forcer notre destin quand l'opportunité s'est présentée", poursuit le capitaine mexicain, qui a notamment eu la chance d'affronter le Brésil dans la Maracanãzinho Arena de Rio: "On ressentait une énergie incroyable dans cette salle. Je pense que je sautais à chaque fois cinq centimètres plus haut que d'habitude et que je frappais la balle beaucoup plus fort", assure-t-il.

Carlos Guerra vit le rêve de tout sportif en cet été 2016. Mais ce rêve a un prix: le volleyball n'est qu'un hobby pour lui, et il travaille à 100% à Berne dans un magasin de sport. "Rien de tout cela ne serait possible si ma femme n'était pas autant compréhensive. Elle fait un travail monstrueux en mon absence", tient-il à souligner.

L'attaquant de 1m96 va profiter à fond de cette belle aventure olympique. Après les Jeux, il mettra un terme à sa carrière internationale. "Je n'ai plus envie de voyager autant", glisse le futur joueur de Schönenwerd, qui poursuivra sa carrière en club pendant une année supplémentaire au moins. "Si je ne mange pas trop de hamburgers, je pourrais même continuer après. Mais c'est la famille qui compte le plus à mes yeux", conclut Carlos Guerra.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EnigmeJeux Olympiques de Rio: le mystère de l'eau verte du bassin de plongeon dévoiléJeux Olympiques de Rio: le mystère de l'eau verte du bassin de plongeon dévoilé

Réseaux sociauxJeux Olympiques de Rio: le succès de Cancellara célébré sur les réseaux sociauxJeux Olympiques de Rio: le succès de Cancellara célébré sur les réseaux sociaux

InsoliteJeux Olympiques de Rio: les parents d'une gymnaste font le spectacle en tribuneJeux Olympiques de Rio: les parents d'une gymnaste font le spectacle en tribune

beurkJeux Olympiques de Rio: l'eau de la piscine du plongeon est complètement verteJeux Olympiques de Rio: l'eau de la piscine du plongeon est complètement verte

Top