Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018
  08.02.2018, 14:52

Pas de JO pour la skieuse valaisanne Mélanie Meillard: «C’est la poisse», réagit son papa

chargement
La famille Meillard devra attendre la fin des Jeux pour être réunie.

Dur La skieuse d'Hérémence, Mélanie Meillard, est contrainte de mettre un terme à sa saison après avoir été victime d'une mauvaise chute à l'entraînement du slalom géant des Jeux olympiques jeudi matin. Son papa, Jacques, réagit à cette mauvaise nouvelle.

Des scènes de joie, les pistes de PyeongChang vont forcément en voir défiler durant la prochaine quinzaine. Mais malheureusement, c’est tout d’abord la douleur qui est venue s’emparer de la neige coréenne et briser le rêve olympique de Mélanie Meillard.

La skieuse d’Hérémence a chuté jeudi matin lors de l’entraînement en vue du slalom géant de ce lundi. Dans un communiqué, Swiss-Ski précise que la jeune fille de 19 ans «a été victime d'une mauvaise chute et souffre d'une blessure complexe au genou gauche, qui comprend une rupture du ligament croisé antérieur ainsi qu'une lésion du ménisque externe».

"Les risques du métier"

«C’est dur», lâche brièvement son père, Jacques, joint par téléphone. «Nous ne savons rien de plus pour le moment, il faudra attendre qu’elle soit de retour.» Un retour prévu ce soir à Zurich par un avion de ligne. Pour la cadette des Meillard, qui devait vivre ses premiers Jeux olympiques, la saison est d’ores et déjà terminée. «Ce sont les risques du métier et il faut les accepter. C’est la poisse, mais nous n’avons pas d’autre choix», poursuit le paternel. Un coup d'autant plus dur que l'Hérensarde d'origine neuchâteloise faisait figure d'outsider après son premier podium de Coupe du monde glané début janvier à Oslo.

 

 

Reste maintenant à tenir les doigts croisés, en espérant que le diagnostic final ne soit pas trop sévère. «Il faudra qu’elle récupère dans un premier temps et qu’ensuite elle travaille fort pour revenir. Elle a le caractère pour le faire.» La demoiselle était inatteignable jeudi, de même que Swiss-Ski et Swiss Olympic qui se sont refusés à tout commentaire.

Malgré cette épreuve, les parents Meillard partiront tout de même en Corée du Sud pour soutenir leur aîné, Loïc, qui sera engagé en géant le dimanche 18 février et en slalom le jeudi 22 février. De quoi tout de même ne pas garder un souvenir trop amer de ces Jeux 2018. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Mondiaux juniors 2018Ski alpin: vainqueur du géant à Davos, le Nidwaldien Marco Odermatt remporte son 5e titre mondialSki alpin: vainqueur du géant à Davos, le Nidwaldien Marco Odermatt remporte son 5e titre mondial

Ski alpinSki alpin: la Suissesse Aline Danioth remporte le combiné des Mondiaux juniors à DavosSki alpin: la Suissesse Aline Danioth remporte le combiné des Mondiaux juniors à Davos

futur championSki alpin: vainqueur du combiné, le Nidwaldien Marco Odermatt remporte son 4e titre mondialSki alpin: vainqueur du combiné, le Nidwaldien Marco Odermatt remporte son 4e titre mondial

Top