Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018
 11.02.2018, 14:48

Les Suissesses avaient rendez-vous avec l’histoire

Premium
chargement
Monika Waidacher (à gauche), Sarah Forster (au centre), Daniela Diaz (debout) et Phoebe Stänz (à droite): les Suissesses ont vécu un moment historique.

Pour leur entrée en lice, les protégées de Daniela Diaz ont rencontré samedi la première équipe coréenne unifiée depuis la partition de la péninsule en 1945.

Ce samedi 18 février restera gravé dans le grand livre de l’histoire des Jeux. Pour la première fois depuis la partition de la Corée, des athlètes du Sud et du Nord ont joué ensemble dans un tournoi olympique. Les mémoires retiendront également le nom de leur premier adversaire. L’espace d’un soir, l’équipe de Suisse se retrouvait catapultée à l’épicentre de la planète. 

Au-delà du sport, anecdotique aux yeux de la grande majorité, c’est bien le message politique...

À lire aussi...


cérémonie de clôtureJeux Paralympiques: clap de fin à PyeongChang avec un hommage à Stephen HawkingJeux Paralympiques: clap de fin à PyeongChang avec un hommage à Stephen Hawking

Corée du sudJeux paralympiques de PyeongChang: le Valaisan Théo Gmür a sauvé le bilan suisseJeux paralympiques de PyeongChang: le Valaisan Théo Gmür a sauvé le bilan suisse

Corée du SudJeux paralympiques de PyeongChang: déception suisse en slalomJeux paralympiques de PyeongChang: déception suisse en slalom

agressionsSki freestyle: deux skieurs sud-coréens bannis à vieSki freestyle: deux skieurs sud-coréens bannis à vie

Top