Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018
 01.02.2018, 09:39

Le TAS annule les sanctions contre 28 athlètes russes

chargement
Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a communiqué sa décision via son secrétaire général le Neuchâtelois Matthieu Reeb à PyeongChang.

Olympisme Le Tribunal arbitral du sport (TAS) fait éclater une bombe à quelques jours du début des JO en Corée du Sud. L'instance basée à Lausanne vient d'annuler les sanctions prononcées par le CIO contre 28 athlètes russes, tout en maintenant une suspension partielle pour 11 autres sportifs de ce pays.

Appelé à se prononcer sur 39 recours d'athlètes russes contre leur suspension pour dopage, le TAS (Tribunal arbitral du du sport) a accepté 28 de ces recours sur les 43 déposés. Les résultats et les médailles de ces 28 athlètes acquis lors des JO de 2014 à Sotchi sont donc maintenus. Reste à savoir s'ils pourront participer aux prochains JO de PyeonChang.

Selon Denis Oswald, membre du CIO et président de la commission de discipline qui a prononcé ces sanctions, ces 28 athlètes russes ne devraient pas pouvoir participer aux épreuves olympiques en Corée du Sud. Le Comité international olympique avait décidé que les sportifs sanctionnés par la "commission Oswald" ne pourraient pas être invités aux JO 2018.

Mais un recours en urgence devant le TAS de la part de ces sportifs n'est pas à exclure. «En théorie, certains des 28 sportifs dont la suspension à vie a été levée peuvent prétendre à une participation aux JO de PyeongChang. Leur participation devra au préalable être soumise à un panel du CIO», a précisé à l'AFP un porte-parole du TAS.

Legkov et Belov "graciés"

On retrouve parmi ces sportifs "graciés" les skieurs de fond Alexander Legkov (champion olympique du 50 km à Sotchi et médaillé d'argent en relais) et Evgeniy Belov. Maxim Vylegzhanin, triple médaillé d'argent à Sotchi, peut aussi reprendre ses médailles.

Quatre spécialistes du bobsleigh, cinq de skeleton, sept fondeurs, quatre patineurs de vitesse, deux lugeurs et cinq hockeyeuses figurent parmi ces sportifs dont la suspension a été levée.

Onze de leurs autres compatriotes ne seront pas admis à ces JO, mais leur suspension à vie a été levée. Dans ces cas, la manipulation des échantillons a été reconnue. Trois cas concernant des biathlètes féminines seront traités ultérieurement.

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Jeux olympiquesSanctions annulées aux JO: "Décevant" pour le président de la commission de discipline du CIOSanctions annulées aux JO: "Décevant" pour le président de la commission de discipline du CIO

Top