Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018
  09.02.2018, 21:50

Une blessure au genou gauche prive Mélanie Meillard de sa première participation aux Jeux olympiques, mais pas de carrière

chargement
La skieuse Mélanie Meillard a publié cette photo, accompagnée d'un message d'au revoir, sur son compte Facebook

Jeux olympiques Blessée au genou gauche lors de l'entraînement du slalom géant jeudi matin, la skieuse Mélanie Meillard a quitté PyeongChang et ses Jeux olympiques dans la nuit. La Valaisanne a publié un message d’au revoir sur les réseaux sociaux.

Le rêve olympique de Mélanie Meillard s’achève prématurément. Blessée au genou gauche jeudi lors de l’entraînement en vue du slalom géant, la skieuse valaisanne a quitté PyeonChang dans la nuit.

 

 

«J’étais prête et super motivée pour mes premiers Jeux olympiques, mais c’est avec le cœur serré que je quitte mes coéquipières et toute la délégation suisse ici à PyeongChang», a lâché Mélanie Meillard sur son compte Facebook. Un message accompagné d’une photo sur laquelle l’athlète apparaît avec des béquilles, mais le sourire aux lèvres. «Un nouveau chapitre dans ma carrière commence. Je suis prête à travailler plus dur que jamais pour revenir plus forte.»

>>A lire aussi: Pas de JO pour la skieuse valaisanne Mélanie Meillard: «C’est la poisse», réagit son papa

Mélanie Meillard a atterri à Zurich dans la soirée de vendredi. Sa blessure rappelle celle subie par Lara Gut il y a douze mois lors d'un entraînement de slalom durant les mondiaux de Saint-Moritz. La Tessinoise avait repris la compétition après une convalescence de huit mois. Les premières informations pour sa cadette évoquent des dégâts similaires à l'articulation, soit une déchirure du ligament croisé antérieur et une lésion du ménisque externe. «Je ne peux pas me prononcer sur la blessure de Mélanie Meillard puisque je ne possède pas les éléments nécessaires pour un diagnostic», confie au téléphone le docteur Olivier Siegrist, chirurgien orthopédiste renommé qui avait opéré la championne de Comano. «Ceux qui figurent dans la presse ne sont pas de nature à mettre en péril sa carrière. On devrait la retrouver sur les skis dans six mois si d'autres ennuis ne surviennent pas dans l'intervalle. Ce délai s'entend pour du ski libre, pas pour un retour à la compétition.»

Olivier Siegrist connaît parfaitement les articulations de plusieurs athlètes engagés en Corée du Sud. Larat Gut donc, mais aussi les Valaisans Justin Murisier et Patrick Burgener ont recouru à ses services ainsi que Sarah Hoefflin et Mathilde Gremaud. Cinq compétiteurs en quête de médaille après avoir subi une opération durant leur carrière. Mélanie Meillard, qui aura 20 ans le 23 septembre, a tout l'avenir devant elle malgré ce coup d'arrêt inopportun. «C'est vraiment dommage pour Mélanie», regrette Olivier Siegrist qui n'a pas été contacté pour opérer la Valaisanne.

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DurPas de JO pour la skieuse valaisanne Mélanie Meillard: «C’est la poisse», réagit son papaPas de JO pour la skieuse valaisanne Mélanie Meillard: «C’est la poisse», réagit son papa

Top