Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018
 09.02.2018, 09:05

JO 2018 - Snowboard: blessé, le Suisse Iouri Podladtchikov ne défendra pas son titre

chargement

JO 2018 Blessé suite à une chute aux X-Games il y a une dizaine de jours, le Suisse Iouri Podladtchikov a déclaré forfait et ne défendra donc pas son titre aux Jeux olympiques de PyeongChang.

Victime d'une chute aux X-Games il y a une dizaine de jours, le champion olympique en titre de half-pipe Iouri Podladtchikov ne sera pas en mesure de défendre son titre en Corée du sud. L'hémorragie cérébrale ne s'est pas résorbée.

"Malheureusement..." Pas de suspense inutile, pas de décorum. Iouri Podladtchikov n'a pas tourné autour du pot au moment d'annoncer son forfait pour l'épreuve de half-pipe qui se tiendra mercredi 14 février, quatre ans et trois jours après son triomphe à Sotchi. Au premier mot, le doute s'est évanoui. Le ton du Zurichois de 29 ans est solennel. La voix posée. On ne sent aucun dépit, mais on imagine aisément que l'instant de l'officialisation de son forfait ne doit pas être des plus agréables. Depuis sa blessure aux ligaments croisés du genou droit survenue aux Mondiaux à la Sierra Nevada, celui que l'on surnomme I-Pod a la poisse qui lui colle à la planche.

Traumatisme crânien avec hémorragie

De retour sur le circuit et vainqueur à Laax en début d'année, le Zurichois s'est blessé à Aspen lors des X-Games le 28 janvier. Le diagnostic initial faisait état d'un nez cassé assorti d'une commotion cérébrale. Parti à Los Angeles pour y subir une IRM, le champion olympique va vite comprendre que ce qu'il a subit est plus insidieux qu'une commotion. "Le spécialiste m'a dit que ce n'était pas ça, décline Podladtchikov. Les images donnent l'impression d'un coma. On voit une tache de sang dans le cerveau. Comme une sorte de gonflement." On parle d'un traumatisme crânien avec hémorragie. Le diagnostic n'invite pas à l'optimisme. "J'ai pensé que je ne pourrais peut-être plus faire de snow, évoque-t-il avec un calme impressionnant. Je savais que si ma tête retapait le pipe, cela pourrait avoir de terribles conséquences."

 

 

Dans de telles circonstances, seule la prudence est mère de toutes les vertus. Présent en Corée du sud parce que l'espoir ne quitte que rarement l'esprit des sportifs, I-Pod a rapidement dû se rendre compte que la mission Pyeongchang 2018 se révélerait impossible. "J'ai toujours pensé que la chance de participer existait, mais si je ne suis pas à 100% cela ne sert à rien", ajoute-t-il.

Le respect de Pat Burgener

Ce retrait a surpris pas mal de monde, à commencer par son pote et coéquipier Pat Burgener: "Quand il m'a dit hier (ndlr: jeudi) que c'était trop risqué, j'ai compris. C'est un très bon perdant. Je le voyais dans ses yeux, il s'est dit que ça n'a pas passé cette fois et il a accepté. Après quand on y pense, il est super âgé. Je le respecte énormément. A 29 ans dans notre sport, c'est ultra âgé. A son niveau, il y a Shaun White et lui, ensuite ça chute direct. Scotty James a le même âge que moi et ça tourne autour des 20 ans."

 

 

Le Zurichois veut tout de même aller de l'avant et envisager l'avenir avec confiance: "Je compte trois à six mois pour être complètement remis. Certains médecins me disent un mois, d'autres six... Le pronostic est ardu parce qu'il n'est pas évident pour le cerveau de se régénérer. Mais je n'ai pas encore disputé la dernière course de ma carrière. Ce qui est sûr, c'est que ma tête n'est pas apte à la pratique du snowboard."

Sa tête, son nez et son pied. Comme pour "profiter" de cette pause forcée, Iouri Podladtchikov va rentrer en Suisse dès samedi et se soumettre à deux opérations. "Il me manque un ligament au pied, précise-t-il. Je vais utiliser ce temps pour réaliser ces deux opérations. Je traîne cette gène au pied depuis un bon moment. Et puis la santé passe avant tout."

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

JO 2018JO 2018: la descente messieurs est menacée par des rafales de ventJO 2018: la descente messieurs est menacée par des rafales de vent

Top