Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018
 06.02.2018, 07:09

JO 2018: plus de 1200 agents de sécurité touchés par une épidémie de gastro-entérite

chargement
Le personnel touché par le virus était logé dans un centre pour jeunes de Pyeongchang.

épidémie Alors que les JO de PyeongChang approchent à grands pas, plus de 1200 agents de sécurité ont contracté le norovirus, responsable de diarrhées et de vomissements. Le personnel touché a dû abandonner ses fonctions et a été remplacé par 900 militaires.

Plus de 1200 agents de sécurité ont été touchés par une épidémie et contraints de se retirer des JO-2018 de PyeongChang, ont annoncé les organisateurs du rendez-vous qui débute officiellement vendredi avec la cérémonie d'ouverture.

Sur ces 1200 personnes, 41 ont ressenti dimanche de soudaines diarrhées et envies de vomir, et ont été transférées à l'hôpital où il leur a été diagnostiqué un norovirus.

Le norovirus, à l'origine de la plupart des gastro-entérites, est hautement contagieux et peut également se transmettre par la nourriture ou l'eau.

 

 

"Ces 1200 personnes ont été contraintes d'abandonner leur fonction", a commenté auprès de l'AFP un officiel du comité local d'organisation (POCOG). "Ils ont été remplacés par 900 militaires", a-t-il ajouté.

Les autorités sanitaires enquêtent sur l'origine du virus, ont-elles également annoncé.

Le personnel touché, tous des employés d'une entreprise privée, étaient logés dans un centre pour jeunes de PyeongChang, séparé du village des athlètes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DopageJO 2018: les 15 Russes blanchis ne seront pas invités par le CIO à PyeongchangJO 2018: les 15 Russes blanchis ne seront pas invités par le CIO à Pyeongchang

dopageJO 2018: plus de 50 skieurs de fond suspectés de dopageJO 2018: plus de 50 skieurs de fond suspectés de dopage

JO 2018:JO 2018: les températures glaciales atteignant les -22°C inquiètent à PyeongchangJO 2018: les températures glaciales atteignant les -22°C inquiètent à Pyeongchang

PréventionJO 2018: quelque 110 000 préservatifs vont être distribués à PyeongChangJO 2018: quelque 110 000 préservatifs vont être distribués à PyeongChang

Top