Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018
 25.02.2018, 08:41

JO 2018 - bob à quatre: une médaille en chocolat au goût amer

chargement
Rico Peter, Thomas Amrhein, Simon Friedli et Michael Kuonen ont manqué le podium pour 21 centièmes.

Dommage Les bobeurs suisses sont rentrés à la maison sans une médaille. Rico Peter, quatrième, a manqué le podium en bob à quatre pour 21 centièmes. L'Allemand Francesco Friedrich a été couronné après un premier triomphe en bob à deux.

Comment est-ce possible ? Cette question Rico Peter et ses pousseurs Thomas Amrhein, Simon Friedli et Michael Kuonen vont se la poser encore longtemps. Que ce serait-il passé si l'Argovien avait pu partir parmi les premiers lors de la manche initiale au lieu de s'élancer avec cet encombrant no 16. Au cours des deuxième et troisième manches, ils ont réussi deux fois le deuxième temps derrière l'intouchable Francesco Friedrich avant même de se montrer les plus rapides sur le dernier parcours. Ils n'ont jamais pu combler le handicap de la première manche (8e temps).

Peter (34 ans) cachait mal sa frustration. Certes, il était prêt au bon moment et a bénéficié d'excellents patins mais cela n'a pas suffi pour décrocher une médaille tant convoitée. La raison: une saison "gâchée" parce qu'il a perdu sa place de départ dans le top 10 pour un rang. "Je suis fier de notre performance mais quand on regarde simplement les temps de manche, tout est dit."

Poisse pour Peter, chance pour Won

L'Argovien a également eu la malchance que l'épreuve de bob à quatre se déroule, au contraire de toutes les autres, sous le soleil. "Je n'avais pas imaginé que la glace deviendrait si mauvaise", maugréait Peter. Le grand profiteur fut le Coréen Won Yunjong, qui avait interrompu sa saison de Coupe du monde après trois courses. En boblet, il s'était retrouvé avec le no 30 au départ et n'avait pas pu défendre ses chances. il avait terminé sixième. En bob à quatre, il a bénéficié du très convoité no 1 et a finalement terminé à la deuxième place à égalité parfaite avec l'Allemand Nico Walther. Il a offert sa première médaille olympique en bob à la Corée du Sud.

Ce qui ne sera pas le cas de la Suisse du bob qui rentre bredouille pour la quatrième des JO après 1928, 1964 et 2010. La Suisse a eu raison de se concentrer principalement sur le bob à quatre. Après que les équipages du bob à deux tant chez les messieurs que chez les dames aient même manqué les rangs avec diplômes, la médaille était envisageable avec les grands patins. "Nous y avons cru jusqu'au bout", a souligné Peter. Ainsi même les procédures de départ se sont améliorées au fil des manches. En faisant le total, les Suisses ont lancé leur bob un dixième plus vite dimanche que la veille. Une différence considérable. "Ca énerve encore plus de savoir qu'on a échoué à la quatrième place", soulignait Peter.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

live
DirectJO 2018: vous avez manqué la journée olympique de ce 24 février? Toutes les infos essentielles sont ici!JO 2018: vous avez manqué la journée olympique de ce 24 février? Toutes les infos essentielles sont ici!

ça continueJO 2018 - ski alpin: la Suisse est championne olympique de l'épreuve par équipesJO 2018 - ski alpin: la Suisse est championne olympique de l'épreuve par équipes

PyeongChangJO 2018: le bilan est positif pour la Maison Suisse à PyeongChangJO 2018: le bilan est positif pour la Maison Suisse à PyeongChang

live
jeux olympiquesJO 2018: vous avez manqué la journée olympique de ce 23 février? Toutes les infos essentielles sont ici!JO 2018: vous avez manqué la journée olympique de ce 23 février? Toutes les infos essentielles sont ici!

Top