HC La Chaux-de-Fonds
 02.02.2019, 10:00

Les supporters du HCC sortent aussi le grand jeu

chargement
Les supporters de la «Tribune 1919» souhaitent que le public joue le jeu ce samedi aux Mélèzes.

100 ans du HCC (4) Outre le programme prévu par le club, le groupe de fans de la «Tribune 1919» a préparé un «tifo» géant pour le match anniversaire de ce samedi soir. Le public est appelé à participer activement.

Les responsables du club ne sont pas les seuls à sortir le grand jeu pour le match anniversaire de ce samedi soir, l’association des supporters «Tribune 1919» s’est aussi préparée en conséquence pour cet événement spécial. Depuis le mois de décembre, les membres de ce groupement réunissant tous les fans des Mélèzes travaillent pour confectionner un «tifo» géant qui devrait recouvrir la totalité des gradins (places debout) de la patinoire. 

Vincent Knuser, président de cette association forte de 78 membres, et ses acolytes veulent frapper un grand coup et appellent tout le public à collaborer. «Nous allons distribuer 6000 drapeaux à tous les spectateurs et des chasubles pour les personnes en places assises», explique-t-il. «Chacun est appelé à participer. Nous demandons aux gens de venir assez tôt à la patinoire et, pas d’inquiétude, les personnes situées dans les gradins pourront voir le match dès le début. Nous descendrons les voiles rapidement.»

Tous ensemble

Supporter de longue date, Vincent Knuser prépare ce centième anniversaire depuis longtemps. Avant de fonder cette association de supporters regroupant les différents groupes existant au début de cette saison, il avait planché sur le chant du centième (lire encadré) avec des potes. «Un soir de Braderie, en 2017, nous nous sommes assis à une table et nous l’avons composé en reprenant une mélodie déjà connue dans les stades», raconte Vincent Knuser. 

Son souhait serait que plus de personnes entonnent cette chanson et ses encouragements lors des matches. «Nous sommes assez satisfaits de la composition de notre groupe qui réunit plusieurs générations (de 16 à 42 ans)», assure cet ancien ultra. «Nous voulons vraiment casser la barrière entre les supporters actifs et non actifs. Bien sûr, le public chaux-de-fonnier a parfois de la peine à suivre.

Son comportement dépend passablement de ce qui se passe sur la glace. Il faudrait encourager l’équipe quand elle gagne et quand elle perd. En tout cas, les joueurs sont reconnaissants de notre soutien.» Le tout même si ces fans se déplacent peu souvent à l’extérieur. «C’est la prochaine étape», affirme Vincent Knuser. «Notre priorité cette saison va à ce qu’il se passe aux Mélèzes.»

Le chant du 100e

«De ton passé glorieux, est ce que tu t’en souviens? Je venais aux Mélèzes lorsque j’étais gamin. Les années ont passé et on est toujours là. Et pour les cent prochaines,  je chanterai pour toi. Allez, allez, allez...»

 

«Pas finir dans le journal pour des conneries»

Même si d’autres anciens ultras font partie de ce groupe, leur comportement n’a, pour l’instant, pas engendré d’incidents majeurs. «Nous ne voulons pas véhiculer de clichés liés à ces groupuscules», souligne Vincent Knuser. «Nous ne nous comportons généralement pas de cette façon. Aucune interdiction de stade n’a été prononcée envers l’un de nos membres pour le moment. Dans certains cas (réd: comme lors du dernier match contre Ajoie aux Mélèzes), j’essaie de calmer nos gars. Nous ne voulons pas finir dans le journal pour des conneries (sic). On peut supporter l’équipe en se comportant correctement.»

Comme quoi, les années calment certaines ardeurs. «Il y a des choses que j’ai comprises avec le temps», avoue Vincent Knuser. «Maintenant, ma philosophie, et celle de notre groupe, est que chacun a le droit d’encourager l’équipe à sa façon. Tout le monde est le bienvenu.»

Le programme

17h45 Partie officielle aux Mélèzes.
18h Spectacle d’avant-match avec Pascal Danel («Les neiges du Kilimandjaro»), Pierre Groscolas («Lady Lay), Jean-Pierre Mader («Macumba») et Tal («ADN», «Le temps qu’il faut»).
19h45 Match HCC-Langenthal.
22h Soirée vintage HCC aux anciens abattoirs (RTN).

 

Le «tifo» géant en chiffres

 

  • 500 mètres carrés de toile.
     
  • 300 mètres de corde.
     
  • 40 kilogrammes de peinture.
     
  • 90 heures de travail pour une dizaine de personnes.
     
  • 6000 francs pour payer ce matériel. Un coût en partie financé par le club et pas mal par des donateurs privés (familles, sympathisants...).
     
  • 6000 drapeaux ont été confectionnés et seront distribués.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top