HC La Chaux-de-Fonds
 02.12.2017, 00:01

Le derby de la frustration pour le HCC

Abonnés
chargement
Tim Wolf et ses coéquipiers du HCC ont fait mieux que résister face aux attaquants du HC Ajoie.

 02.12.2017, 00:01 Le derby de la frustration pour le HCC

Par julián Cerviño

HOCKEY SUR GLACE Les Chaux-de-Fonniers auraient mérité largement mieux qu’une défaite contre Ajoie.

Malgré le très gros couac de mardi dernier contre Zoug Academy, le HCC n’était pas traumatisé au moment d’affronter Ajoie hier soir au Voyeboeuf. Les Chaux-de-Fonniers ont livré un bon match face aux Ajoulots et ils n’ont pas mérité de repartir bredouilles de Porrentruy. A eux de remettre ça demain contre Ticino Rockets (18h aux Mélèzes).

Si ce...

Malgré le très gros couac de mardi dernier contre Zoug Academy, le HCC n’était pas traumatisé au moment d’affronter Ajoie hier soir au Voyeboeuf. Les Chaux-de-Fonniers ont livré un bon match face aux Ajoulots et ils n’ont pas mérité de repartir bredouilles de Porrentruy. A eux de remettre ça demain contre Ticino Rockets (18h aux Mélèzes).

Si ce cinquième derby de la saison n’a pas débouché sur une avalanche de buts comme lors du précédent, ce n’est pas parce qu’il n’a pas été animé. Au contraire. Seulement, les deux gardiens ont chacun livré des prestations de très bonne facture. Le dernier rempart local, Dominic Nyffeler, a été le plus sollicité, mais Tim Wolf n’a pas manqué de travail non plus. Le portier du HCC n’a toutefois rien pu faire sur le premier but inscrit par ce diable d’Auguste Impose consécutif à une glissade mal maîtrisée du malheureux Cédric Hächler (10e).

 

 

Cette ouverture du score a lancé la confrontation et les Chaux-de-Fonniers n’ont pas ménagé leurs efforts pour revenir au score. A force d’insister, et malgré les parades miraculeuses de Nyffeler, Dominic Hobi trouvait la faille suite à un très joli numéro (39e). Un maigre salaire après les nombreuses situations dangereuses d’une deuxième période durant laquelle le HCA a très bien résisté en infériorité numérique.

A l’abord du dernier tiers, on sentait que ce derby pouvait basculer de chaque côté et que le troisième but de la partie pèserait lourd dans la balance. Alors que les Abeilles venaient de galvauder une grosse occasion en supériorité numérique via Jérôme Bonnet, les Vouivres reprenaient l’avantage juste après un power-play provoqué par une pénalité évitable de Dominic Forget. Cette réalisation du fantasque Konstantin Schmidt (50e) s’avérait décisive.

Constance

Le HCC tentait ensuite le tout pour le tout, mais cela ne suffisait pas. Les Ajoulots aggravaient la marque en inscrivant un but dans la cage vide au terme d’une action entachée par une grosse faute jurassienne non sanctionnée. De quoi rendre Samuel Grezet furax. L’attaquant des Mélèzes écopait d’une pénalité de match qui illustrait toute la frustration chaux-de-fonnière hier soir.

«On s’est fait voler», entendait-on dans le camp des visiteurs à l’issue de la rencontre. Peut-être exagérée, la remarque prouvait que le HCC en voulait davantage. «Sur l’ensemble du match, nous avons été meilleurs à cinq contre cinq», estimait Sébastien Hostettler. «Simplement, Ajoie a été plus fort en situations spéciales et cela a fait la différence. Pour notre part, il nous a manqué de la réussite et de la lucidité devant le but adverse. Nous avons abordé cette partie en nous disant que le revers contre Zoug Academy était une erreur de parcours et nous avons su faire preuve de constance.»

On est d’accord. En évoluant encore ainsi, les Abeilles vont récolter des points prochainement. A commencer par demain contre les Ticino Rockets. «Peu importe l’adversaire, nous devons nous focaliser sur notre jeu», déclarait Serge Pelletier, toujours aphone. «L’important sera de parvenir à mettre le puck au fond. Cette fois, nous n’y sommes pas parvenus et cela nous a coûté le match, en particulier dans les situations spéciales. Nous avons tout de même livré un bon match, sans parvenir à capitaliser nos opportunités. Parfois, on joue moins bien et ça rentre.»

 

 

En poursuivant sur cette voie, les Chaux-de-Fonniers devraient retrouver le succès. «Nous avons gagné grâce à notre résistance en infériorité et mon équipe a su faire preuve de combativité», soulignait Gary Sheehan, coach du HCA qui veut voir son équipe prendre 15 points au HCC cette saison. Il en a déjà six en poche et les prochains risquent de valoir cher. D’ici le 28 décembre, les deux équipes vont toutefois avoir beaucoup de grain à moudre. Aux Mélèzes, il s’agira de mieux faire fructifier les efforts fournis.

Septième derby avancé d’un jour

Calendrier En raison de la demi-finale de Coupe de Suisse que le HC Ajoie disputera le 4 janvier à Rapperswil, les dirigeants ajoulots ont demandé à avancer la date du septième derby contre le HCC. Celui-ci était prévu le mercredi 3 janvier aux Mélèzes (à 19h45), il se disputera le mardi 2 janvier (à 18h) dans la patinoire chaux-de-fonnière. A la base, cette rencontre devait être retansmise en direct sur MySports, mais ce ne sera plus possible le mardi. «Nous trouverons une solution avec nos partenaires pour qu’un autre de nos matches fasse l’objet d’une diffusion télévisée (réd: chaque club a droit à quatre matches en direct)», assure Gérard Scheidegger, qui n’a pas hésité à l’heure d’accéder à la demande du club jurassien. «Nous l’avons fait très volontiers, il ne s’agit pas de les pénaliser. En plus, pour nous, le 2 janvier est certainement plus favorable, car il s’agit d’un jour férié.» D’autres matches du HCA ont aussi été déplacés: celui contre Olten aura lieu le 6 janvier au lieu du 5 janvier au Kleinholz; celui à domicile contre Viège se déroulera le 9 janvier et plus le 7 janvier.

Assistant Serge Pelletier est toujours assisté par Martin Roh, le directeur du mouvement juniors du HCC, hier à Porrentruy. Pour l’instant, cette solution interne est privilégiée et il n’est pas question d’engager un nouvel assistant selon les dirigeants du club chaux-de-fonnier.

étrangers Comme prévu, Eric Himelfarb n’a pas suppléé l’absence de John McFarland à Porrentruy et le HCC a évolué pour la cinquième fois de la saison (1 victoire, 4 défaites) avec un seul étranger (Dominic Forget). De leur côté, les Ajoulots ont été privés de Jonathan Hazen pendant dix minutes suite à une lourde charge administrée par le Québécois à l’encontre de Thomas Hofmann. Une sanction peut-être un peu clémente, d’autres arbitres se seraient montrés plus rigoureux. Hélas, en la matière, la cohérence fait défaut.

Affluences Ce cinquième derby de l’exercice, le troisième au Voyeboeuf, a permis au HCA d’améliorer son record d’affluence avec 2124 spectateurs annoncés. Le précédent datait du deuxième derby à Porrentruy (2112). Comme quoi cette formule fonctionne.

Licences Avec l’arrivée de Gaëtan Augsburger, le HCC a déjà utilisé les licences de 31 joueurs. Soit une de plus que la saison passée durant tout le championnat régulier. Vive les blessures!

Ajoie - La Chaux-de-Fonds 3-1 (1-0 0-1 1-0)

Voyeboeuf: 2124 spectateurs (meilleure affluence de la saison).

Arbitres: DiPietro-Weber, Abegglen-Dreyfuss.

Buts: 10e Impose (Schmutz) 1-0. 39e Hobi (Schwarzenbach) 1-1. 50e Schmidt (Devos, Fuhrer) 2-1. 60e (59’41’’) Hazen (Devos, dans la cage vide) 3-1.

Pénalités: 7 x 2’ + 10’ (Hazen) contre Ajoie; 6 x 2’ (Schwarzenbach, Hofmann, surnombre, Forget, Dubois, Grezet) + 2x 10’ (Grezet, pénalité de match) contre La Chaux-de-Fonds.

Ajoie: Nyffeler; Casserini, Hauert; Ryser, Steinauer; Maret, Pouilly; M. Montandon, Devesvre; Hazen, Devos (top-scorer), Schmidt; Schmutz, Privet, Impose; Wüst, Fuhrer, Macquat; Krakauskas, A. Montandon, Merola.

La Chaux-de-Fonds: Wolf; Eigenmann, Weisskopf; Ganz, Jaquet; Hostettler, Hofmann; Hächler, Stämpfli; Sterchi, Forget (top-scorer), Bonnet; Carbis, Burkhalter, Dubois; Grezet, Hobi, Schwarzenbach; Rundqvist, Allevi, Augsburger.

Notes: Ajoie joue sans Barbero, Frossard (blessés) ni Lüthi (malade), mais avec Impose (licence B, GE Servette); La Chaux-de-Fonds joue sans McFarland, Fischer, Zubler, Erb, Küng ni Suleski (blessés), mais avec Rundqvist (licence B, HC Université Neuchâtel) et Hächler (licence B, Bienne). Temps-mort demandé par La Chaux-de-Fonds (57e). La Chaux-de-Fonds joue sans gardien de 58’47’’ à 59’41’’. Dominic Nyffeler et Tim Wolf sont désignés meilleur joueur de chaque équipe.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top