Festival de Cannes
  25.08.2015, 16:16

Fifagate: deux Argentins refusent leur extradition vers les Etats-Unis

chargement
Les hommes d'affaires argentins Hugo et Mariano Jinkis ont refusé leur extradition vers les Etats-Unis.

Corruption Hugo et Mariano Jinkis, soupçonnés d'être impliqués dans le scandale de corruption de la Fifa, ont refusé leur extradition vers les Etats-Unis.

Les hommes d'affaires argentins Hugo et Mariano Jinkis ont refusé leur extradition vers les Etats-Unis, a-t-on appris mercredi de source judiciaire argentine. Ils sont soupçonnés d'avoir versé des pots-de-vins à des dirigeants du football dans le cadre du vaste scandale de corruption touchant la Fifa.

Hugo Jinkis et son fils Mariano, dirigeants de Full Play, société de marketing sportif spécialisée dans les droits TV, sont assignés à résidence près de Buenos Aires, le temps que la justice argentine examine la demande d'extradition vers les Etats-Unis.

Un tribunal fédéral argentin doit maintenant déterminer si les deux suspects, qui font déjà l'objet d'une procédure pour fraude devant la justice de leur pays, doivent être ou non extradés.

Un autre Argentin, Alejandro Burzaco, qui fait partie des 14 inculpés à New York dans le cadre du scandale de corruption de la FIFA, a plaidé non coupable vendredi après s'être vu signifier les charges retenues contre lui au tribunal fédéral de Brooklyn. Il s'était rendu à la police italienne fin juin avant d'être extradé vers les Etats-Unis.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Festival de CannesFestival de Cannes: la Palme d'or revient au film "Une affaire de famille" de Hirokazu Kore-edaFestival de Cannes: la Palme d'or revient au film "Une affaire de famille" de Hirokazu Kore-eda

Festival de Cannes: 82 femmes gravissent les marchent dans une soirée qui leur est dédiéeFestival de Cannes: 82 femmes gravissent les marchent dans une soirée qui leur est dédiée

corruptionFIFA: la justice pourra lire les mails de l'ex-secrétaire général Jérôme ValckeFIFA: la justice pourra lire les mails de l'ex-secrétaire général Jérôme Valcke

CINEMAMoretti, palme de la pudeurMoretti, palme de la pudeur

CannesCannes: première révélation en compétitionCannes: première révélation en compétition

Top