05.09.2019, 17:36

Neuchâtel: la tonte des élèves du lycée Denis-de-Rougemont provoque une avalanche de commentaires

Premium
chargement
Bizutage organisé au lycée Denis-de-Rougemont en 2004.

Familles Faut-il mettre un terme à la tonte des nouveaux étudiants du lycée Denis-de-Rougemont, comme l’a réclamé une maman d’élève? Le sujet a suscité des centaines de commentaires. La conseillère d’Etat Monika Maire-Hefti donne son point de vue.

«Ne touchez pas à notre rituel!» C’est, en résumé, le message que clament la majorité des étudiants ou anciens étudiants du lycée neuchâtelois Denis-de-Rougemont (DDR) qui ont livré leur témoignage à la rédaction d’«ArcInfo».

A lire aussi : En finir avec l'école du bizutage, l'éditorial d'Eric Lecluyse

A lire aussi: Neuchâtel: stop à la tonte des nouveaux...

À lire aussi...

FamillesNeuchâtel: stop à la tonte des nouveaux élèves?Neuchâtel: stop à la tonte des nouveaux élèves?

EditoEn finir avec l'école du bizutageEn finir avec l'école du bizutage

Top