Réservé aux abonnés

Euro 2021: «Non, les pénaltys ne sont pas une loterie», affirme Bernard Challandes

Pendant tout l’Euro, chaque jour, l’entraîneur suisse de l’équipe nationale du Kosovo a répondu à une question liée à la compétition. Vingt-quatre heures après le sacre de l’Italie, il nous livre son analyse de la compétition.
12 juil. 2021, 19:30 / Màj. le 13 juil. 2021 à 10:11
"On a senti les joueurs italiens heureux et pas du tout fermés, comme s’ils allaient simplement jouer une partie de foot à cinq."

Bernard Challandes, vous avez assisté à la finale comme consultant invité de Christophe Bonvin au Clos du Château à Sion. L’Italie a-t-elle mérité son titre? 

Oui car, après une première mi-temps difficile, elle a été l’équipe qui a le plus recherché la victoire. L’Angleterre a peut-être cru trop vite qu’elle arriverait à garder la maîtrise des 45 premières minutes. Au final, elle n’aura pas encaissé de buts sur des phases de jeu de to...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois