Euro 2016

Euro 2016: la menace du hooliganisme plane sur la compétition

chargement

Hooliganisme De véritables scènes de guérillas urbaines se sont déroulées dans la nuit de jeudi à vendredi à Marseille. Ces événements sont l'oeuvre de supporters anglais et rappellent que le hooliganisme menace lui aussi l'Euro.

  10.06.2016, 20:20
L'ambiance était tendue ce vendredi après-midi à Marseille entre supporters anglais et russes.

Les bagarres qui ont impliqué des supporters anglais dans la nuit de jeudi à vendredi à Marseille rappellent que le hooliganisme pourrait être l'un des défis sécuritaires posés aux organisateurs de l'Euro, alors que deux des cinq matches classés à risques auront lieu ce week-end.

En pleine nuit, sur le Vieux-Port, 250 supporters anglais éméchés ont lancé des projectiles et des canettes sur les forces de l'ordre. Des affrontements ont également eu lieu avec un groupe de jeunes Marseillais qui ont fait sept blessés légers - trois supporters, deux policiers municipaux et deux membres de la police nationale-, a précisé à l'AFP le préfet de police Laurent Nunez.

Des comportement condamnés vendredi par la fédération anglaise (FA) qui s'est dite "vraiment" déçue "par ces scènes de violences de mauvais augure: Marseille accueillera samedi l'un des cinq matches du premier tour de l'Euro classés à haut risque, Angleterre-Russie (21h00). Un dispositif policier renforcé, avec l'arrivée de forces mobiles, est prévu en prévision de la venue d'autres supporters russes et anglais.

La FA a d'ailleurs également appelé ses supporters qui se rendent à Marseille "d'agir de façon respectueuse et de profiter du match contre la Russie". Un conseil qui a toutefois peu de chances de toucher les franges les plus dures des supporters anglais. Car si les principales craintes portent sur la menace d'attentats terroristes pendant l'Euro, le risque de débordements provoqués par des supporters violents ne peut être écarté.

Plusieurs pays en lice sont souvent accompagnés de hooligans (Russie, Croatie, Angleterre, Allemagne...). Les supporters néerlandais, traditionnellement considérés comme à risques, ne sont en revanche pas là puisque les Pays-Bas ne sont pas qualifiés.

Cinq matches à risque

"Nous n'avons pas négligé ce facteur parce qu'il peut exister", a déclaré à l'AFP cette semaine Ziad Khoury, responsable de la sécurité au sein du comité d'organisation de l'Euro.

La liste n'est pas officielle, mais cinq matches sont classés "niveau 3" sur une échelle de risques de 4 et feront l'objet d'un dispositif de sécurité renforcé.

Outre Angleterre - Russie (Gr. B), il s'agira de Turquie - Croatie, dimanche au Parc des Princes à Paris (Gr. D), Allemagne - Pologne (Gr. C, le 16 juin au Stade de France), Angleterre - Pays de Galles (Gr. B, le 16 juin à Lens) et Ukraine - Pologne (Gr. C, le 21 juin, encore à Marseille).

Pour lutter contre le hooliganisme, le gouvernement a inauguré lundi à Lognes, en Seine-et-Marne, un Centre de coopération policière internationale (CCPI), destiné à jouer le rôle de tour de contrôle durant l'Euro.

Quelque 180 policiers des 23 pays étrangers participant à la compétition sont arrivés en France lundi. Une cinquantaine seront affectés à ce centre et ont "une connaissance précise des violences liées à leurs supporters respectifs", a expliqué le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, selon qui ils "pourront aider à anticiper les troubles éventuels".

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ViolenceEuro 2016: premiers affrontements entre policiers et hooligans anglais à MarseilleEuro 2016: premiers affrontements entre policiers et hooligans anglais à Marseille

HooligansSports: une nouvelle structure suisse pour lutter contre les hooligansSports: une nouvelle structure suisse pour lutter contre les hooligans

HooliganismeHooliganisme: 8 fans blessés après le match Berne-LuganoHooliganisme: 8 fans blessés après le match Berne-Lugano

Top