Euro 2016
  01.06.2016, 07:33

Euro 2016: Benzema accuse Deschamps de céder aux pressions racistes de l'extrême-droite

chargement
L'entente cordiale entre Deschamps et Benzema - ici lors de la Coupe du monde au Brésil - semble appartenir définitivement au passé.

Polémique L'équipe de France est dans la tourmente, à 9 jours du début de "son" Euro de football. Outre les forfaits à répétition de titulaires indiscutables - Lassana Diarra a déclaré forfait mardi - elle fait face à la polémique sur la non-sélection de Karim Benzema et Hatem Ben Arfa. Dans le quotidien espagnol "Marca", l'attaquant du Real Madrid accuse Didier Deschamps de céder aux pressions racistes de l'extrême-droite.

Karim Benzema accuse le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps d'avoir "cédé à la pression d'une partie raciste de la France" en ne le sélectionnant pas pour l'Euro-2016, dans une interview au quotidien sportif espagnol Marca.

L'attaquant international du Real Madrid, meilleur buteur en activité de l'équipe de France, déclaré non sélectionnable en raison de sa mise en examen dans l'affaire du chantage à la sex-tape contre son coéquipier chez les Bleus Mathieu Valbuena, appuie son propos en rappelant les récents succès électoraux en France du Front national, qu'il qualifie de "parti extrémiste".

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps "a cédé à la pression d'une partie raciste de la France" en ne le retenant pas dans la liste des 23 Bleus qui vont disputer l'Euro en France du 10 juin au 10 juillet, assure Benzema (28 ans, 81 sélections, 27 buts), dans cet entretien dont Marca a publié mardi soir de larges extraits sur son site internet.

"J'ignore si c'est une décision seulement de Didier, parce que je m'entends bien avec lui, avec le président (de la Fédération française de football, Noël Le Graët, ndlr) et avec tout le monde", ajoute le récent vainqueur de la Ligue des champions avec le Real Madrid.

"Ils m'ont déclaré non-sélectionnable, bien. Mais sur le plan sportif, je ne comprends pas pourquoi, et sur le plan judiciaire, je ne suis pas encore jugé et je suis présumé innocent. Il faudra attendre que la justice se prononce", ajoute-t-il en réaffirmant son envie de jouer sous le maillot bleu.

 

Benzema avait été déclaré non-sélectionnable par la fédération en raison de sa mise en examen, le 5 novembre 2015, pour "complicité de tentative de chantage" sur son coéquipier des Bleus Mathieu Valbuena et "participation à une association de malfaiteurs", des infractions passibles de cinq ans d'emprisonnement. Il est soupçonné d'avoir encouragé Valbuena à payer des maîtres chanteurs qui disaient détenir une vidéo intime du joueur de Lyon.

"Dans cette histoire, la seule personne qui sait ce qui s'est passé, qui connaît la vérité, c'est Valbuena. Il a joué un rôle, il n'a pas dit la vérité. J'ai voulu l'aider, rien de plus et l'affaire s'est retournée contre moi", déclare Karim Benzema à Marca.

La non-sélection parmi les 23 de Karim Benzema, ainsi que celle de Hatem Ben Arfa, ont suscité la polémique. Ben Arfa (29 ans, 15 sélections, 2 buts) figure dans la liste des 8 réservistes malgré une saison très aboutie avec Nice (17 buts en L1).

L'ex-international Eric Cantona a estimé dans une récente chronique au journal britannique Guardian que Didier Deschamps avait écarté Benzema et Ben Arfa à cause de leurs "origines nord-africaines".

Dans une autre tribune, parue dans Le Journal du dimanche, Cantona ajoute que sans Benzema ni Ben Arfa, les Bleus ne représentent pas "la France telle qu'il l'aime". Des propos que Didier Deschamps, en pleine préparation avec l'équipe de France, s'est refusé à commenter.

Le président de la Fédération française de football (FFF), Noël Le Graët, a pour sa part jugé "stupides" les propos d'Eric Cantona contre Didier Deschamps et a dénoncé une "attaque minable".

L'humoriste Jamel Debbouze a jugé dans le magazine France Football que Karim Benzema et Hatem Ben Arfa "pay(aient) la situation sociale" du pays et qu'avec leur absence les Bleus n'étaient pas représentatifs des banlieues.

 

Lassana Diarra forfait

Le milieu de terrain de l'équipe de France Lassana Diarra, touché au genou gauche, a déclaré forfait pour l'Euro-2016 et a été remplacé par Morgan Schneiderlin dans la liste des 23 joueurs pour la compétition.

L'indisponibilité de Diarra est un nouveau coup très dur pour les Bleus, qui ont déjà dû se passer des services de Raphaël Varane et de Jérémy Mathieu durant la phase de préparation au Championnat d'Europe, qui débute le 10 juin.

Le forfait de Diarra profite à Schneiderlin, présent au Mondial-2014 mais qui avait dû se contenter d'une position de réserviste pour l'Euro après une saison terne à Manchester United.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

terrorismeLes USA mettent en garde leurs citoyens du danger terroriste qui plane sur l'Euro 2016 en FranceLes USA mettent en garde leurs citoyens du danger terroriste qui plane sur l'Euro 2016 en France

coup durEuro 2016: l'Allemagne devra se passer de son buteur Marco Reus, blesséEuro 2016: l'Allemagne devra se passer de son buteur Marco Reus, blessé

frondeEuro 2016: la France paralysée par une grève illimitée à 10 jours du début de la compétitionEuro 2016: la France paralysée par une grève illimitée à 10 jours du début de la compétition

IdoleFootball: Karim Benzema a été élu joueur du mois à Madrid, alors qu'il n'a joué qu'un seul matchFootball: Karim Benzema a été élu joueur du mois à Madrid, alors qu'il n'a joué qu'un seul match

Top