Elections fédérales 2019

Pierre Hainard rempile à l’UDC neuchâteloise

chargement

Politique Vétéran de l’UDC neuchâteloise, Pierre Hainard fait son retour en tant que candidat au Conseil des Etats. Pour le Conseil national, Yvan Perrin a été le mieux élu par les membres.

 13.03.2019, 22:11
Pierre Hainard sera candidat aux élections fédérales.

Mercredi soir à Couvet, l’assemblée de l’Union démocratique du centre (UDC) neuchâteloise a désigné par acclamation Pierre Hainard comme candidat aux élections fédérales d’octobre prochain. Agé de 73 ans, l’ancien conseiller communal et ex-député chaux-de-fonnier briguera un siège pour le Conseil des Etats.

Les chances de Pierre Hainard sont «minimes», a reconnu Walter Willener, président de l’UDC neuchâteloise. Mais «nous devons être présents» à cette élection, notamment pour des questions de «visibilité».

Un seul tour a suffi pour le Conseil national

Pour l’UDC, l’enjeu principal est de sauvegarder le siège occupé au Conseil national par Raymond Clottu, qui ne se représentera pas. Pour cette liste, l’élection a eu lieu à bulletins secrets. Un seul tour a suffi pour désigner quatre candidats sur six prétendants. Le vice-président du parti, Yvan Perrin, est sorti premier, avec 52 voix sur 64. Il sera accompagné par Grégoire Cario, Thierry Brechbühler et Sylvia Schulé.

Pour le Conseil national encore, l’UDC présentera aussi une liste dite de la relève. Dans l’attente d’un éventuel quatrième nom, elle est composée de Magali Junod, Mikaël Dubois et Hervé Agassis. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

politiqueFédérales 2019: l'UDC veut rester le premier parti de SuisseFédérales 2019: l'UDC veut rester le premier parti de Suisse

PolitiqueOskar Freysinger a fait mouche chez les UDC neuchâteloisOskar Freysinger a fait mouche chez les UDC neuchâtelois

PolitiqueRaymond Clottu s’incline devant Yvan Perrin pour le siège neuchâtelois de l’UDC au Conseil nationalRaymond Clottu s’incline devant Yvan Perrin pour le siège neuchâtelois de l’UDC au Conseil national

Top