Elections fédérales 2019
 11.12.2018, 20:53

Les libéraux-radicaux neuchâtelois veulent trois sièges lors des élections fédérales 2019

chargement
Philippe Bauer devrait passer du national aux Etats au soir du 19 octobre prochain.

Politique Le PLR neuchâtelois compte sur le conseiller national Philippe Bauer pour doper ses listes au Parlement fédéral et obtenir un deuxième siège au National.

Réuni mardi soir en assemblée générale à La Chaux-de-Fonds, le PLR neuchâtelois a défini sa stratégie pour les élections fédérales d’octobre 2019. Et il ne cache pas ses ambitions. Actuellement détenteur de deux des six sièges neuchâtelois à Berne avec Raphaël Comte au Conseil des Etats et Philippe Bauer au National, il aimerait bien en gagner un troisième. 

Et cette ambition ouvre les appétits au sein du parti cantonal, puisque, si Philippe Bauer a d’ores et déjà annoncé qu’il entendait briguer un deuxième mandat fédéral, Raphaël Comte laissera sa place de sénateur. Il y aura donc une ou deux places à prendre en octobre 2019.

Locomotive électorale

Le PLR entend profiter de Philippe Bauer comme locomotive électorale et souhaite le présenter à la fois sur la liste pour le National et celle des Etats. Et comme l’élection des deux sénateurs neuchâtelois se déroule à la proportionnelle, le siège de droite est assuré au PLR. Philippe Bauer devrait sans trop de problèmes passer à la chambre haute.

Au National, il y aura donc au moins un siège de disponible. Voire deux, si le siège actuellement détenu par Raymond Clottu, membre du groupe UDC, change de parti. Ce qui semble possible au vu des récentes difficultés de l’UDC cantonale. Mais le nouveau président cantonal des démocrates du centre, Walter Willener, ne cache pas qu’il souhaite présenter les deux frères ennemis Raymond Clottu et Yvan Perrin sur la même liste afin de sauver le siège.

Nombreux prétendants

Un certain nombre de personnalités du PLR ont déjà manifesté leur intérêt pour une candidature. Mardi soir, l’ancien conseiller personnel de Didier Burkhalter, Damien Cottier, a ainsi annoncé son intérêt. «Nous avons déjà plus de prétendants que les quatre places disponibles sur la liste pour le National et les deux places pour les Etats», a indiqué Nicolas Ruedin. La présidence cantonale souhaitait que seul Philippe Bauer puisse être à la fois candidat sur les deux listes. L’assemblée générale a préféré se déterminer sur ce point lors du choix final des candidats le 16 mars prochain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Fédérales 2019Les ambitions fédérales se dévoilent au PLR neuchâteloisLes ambitions fédérales se dévoilent au PLR neuchâtelois

Elections fédéralesLe Neuchâtelois Philippe Bauer lorgne le Conseil des Etats, Alain Ribaux et Laurent Favre ne sont pas candidatsLe Neuchâtelois Philippe Bauer lorgne le Conseil des Etats, Alain Ribaux et Laurent Favre ne sont pas candidats

PolitiqueLe sénateur neuchâtelois Raphaël Comte s'expliqueLe sénateur neuchâtelois Raphaël Comte s'explique

Top